UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Real souverain en Bavière

FC Bayern München 0-4 Real Madrid CF (tot. 0-5)
Une première période d'anthologie a ôté aux Allemands l'espoir de conserver leur titre.

Sergio Ramos a été le détonateur de la victoire historique, mardi soir
Sergio Ramos a été le détonateur de la victoire historique, mardi soir ©Getty Images

Le Real Madrid CF est le premier qualifié pour la finale de l'UEFA Champions League 2013/14 après avoir écrasé le le FC Bayern München, qui encaisse la plus lourde défaite européenne de son histoire à domicile.

Jamais, en 399 matches européens, le tenant du titre n'avait perdu chez lui sur un score supérieur à 2-0. La furia castillane a eu raison des livres d'histoire. Le Real peut plus que jamais rêver de sa dixième C1, alors qu'il faudra attendre au moins un an pour voir un club conserver le plus convoité des trophées de clubs en Europe.

Le début de match du Bayern a été un cauchemar pour les 68 000 spectateurs de l'Arena München, mais un rêve pour Ramos et sa tête d'or. À la 16e minute, le champion d'Europe et du monde s'élevait plus haut que tout le monde sur un corner de Luka Modrić pour catapulter le ballon dans le but près du point de penalty.

Il s'écoulait à peine quatre minutes avant qu'un autre coup de pied arrêté, cette fois délivré par Ángel Di María (coup franc légèrement sur la droite), ne ricoche sur le crâne de défenseur central et batte Manuel Neuer. Stupeur et silence dans le stade.

Dominateur mais battu à l'aller 1-0 dans la capitale espagnole, le Bayern ne baissait pas les bras. Après tout, les joueurs de Pep Guardiola venaient de renouer avec la victoire, samedi en championnat. Mais cet allant était brisé net à la 34e minute par un contre meurtrier. En trois passes, roulant dans les pieds sur trio BBC (Benzema, Bale, Cristiano Ronaldo), le ballon terminait au fond des filets pour la troisième fois au cours de cette première période.

À cette occasion, Cristiano Ronaldo s’offrait son 15e but de la saison, déposant pour le compte Lionel Messi en tant que meilleur buteur sur une saison en UEFA Champions League. Le Bayern, lui, revenait sur le terrain avec l’obligation de marquer 5 buts en 45 minutes. Malgré les efforts de Mario Götze, entré à la place de Franck Ribéry, la mission s’avérait impossible.

Au contraire, c’est Ronaldo qui inscrivait à deux minutes de la fin un coup franc à ras de terre qui laissait Neuer à deux mètres du ballon. Seizième but cette saison pour le Ballon d’Or, qui profitait du saut du mur pour glisser le cuir juste en-dessous. On le retrouvera le 24 mai chez lui, à Lisbonne, face au Chelsea FC ou au Club Atlético de Madrid.