UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ligue des champions, demi-finales, les classiques

Un duel 100 % espagnol, un Roy Keane inarrêtable et un quadruplé de Lewandowski : retour sur des demies d'anthologie en UEFA Champions League.

Demi-finales, les classiques ©Bongarts

Les demi-finales de l'édition 2022/23 seront les trentièmes de l'Histoire de l'UEFA Champions League. Retour sur certaines des doubles confrontations les plus mythiques à ce stade de la compétition au fils des ans.

Demi-finales disputées (jusqu'à 2021/22)

15 Real Madrid
12 Barcelone
12 Bayern Munich
8 Chelsea

1994/95 : Ajax 5-2 FC Bayern Munich
Une jeune formation de l'Ajax atteignait la finale après une deuxième manche à couper le souffle. Le résultat nul et vierge de l'aller ne laissait en rien présager de ce qui allait se passer à Amsterdam, où Jari Litmanen inscrivait un doublé, dont le but du 4-1 à la 47e minute. Le Bayern avait égalisé par l'intermédiaire de Marcel Witeczek, mais un missile de Finidi George et une réalisation de Ronald de Boer avant le repos remettaient les hôtes sur de bons rails.

1998/99 : Manchester United 4-3 Juventus
La Juventus semblait bien partie pour disputer sa quatrième finale consécutive, les Bianconeri ramenant un bon résultat nul 1-1 d'Old Trafford grâce à une réalisation signée de leur entraîneur actuel Antonio Conte. Malgré l'égalisation de Ryan Giggs dans le temps additionnel, un doublé de Filippo Inzaghi donnait une avance de 3-1 à la Juve après 11 minutes de jeu au match retour. Roy Keane, averti plus tard et suspendu pour la finale, relançait United sur un corner de David Beckham, avant que Dwight Yorke n'égalise pour les Red Devils sur un centre d'Andrew Cole, qui offrait même la victoire aux Anglais du point de penalty et envoyait United vers sa première finale en 31 ans.

2001/02 : Barcelone 1-3 Real Madrid
Madrid, privé de Luís Figo, suspendu, décrochait un succès 2-0 au match aller malgré une forte domination catalane. Le Barça restait avant cela sur 19 années d'invincibilité à domicile face à son grand rival, mais des réalisations signées Zinédine Zidane et Steve McManaman après la pause mettaient fin à cette série. Raúl González ouvrait le score en première période dans la capitale espagnole pour envoyer le Real en finale, malgré le but contre son camp d'Iván Helguera peu après le retour des vestiaires.

2002/03 : Juventus 4-3 Real Madrid
Buteur lors d'une défaite 2-1 face aux tenants du titre huit jours plus tôt, David Trezeguet faisait à nouveau mouche après 12 minutes de jeu au Stadio delle Alpi. Alessandro Del Piero doublait l'avance de la Vieille Dame avant la pause, alors que Figo voyait sa chance de remettre les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux matches du point de penalty arrêtée par Gianluigi Buffon – six minutes plus tard, Pavel Nedvěd confirmait la qualification de la Juve, inquiétée tout de même par la réduction du score de Zinédine Zidane en fin de rencontre.

2012/13 : Borussia Dortmund 4-3 Real Madrid
Un joueur sortait du lot lors de cette double confrontation : Robert Lewandowski. L'attaquant polonais du Borussia Dortmund s'offrait le premier quadruplé de l'histoire des demi-finales au match aller en Allemagne, même si Cristiano Ronaldo avait inscrit son 50e but dans la compétition pour égaliser. Deux buts en fin de rencontre signés Karim Benzema et Sergio Ramos offraient un succès 2-0 au Real à Santiago Bernabéu, une victoire qui ne suffisait pas à qualifier José Mourinho et ses hommes.

24/05/14 : Un Ronaldo record

2013/14 : Bayern Munich 0-5 Real Madrid
La courte victoire 1-0 des Madrilènes à l'aller aurait pu laisser présager un match retour disputé et serré, mais le Bayern allait au contraire essuyer son plus lourd revers à domicile en compétition de l'UEFA. Ronaldo établissait un nouveau record en inscrivant ses 15e et 16e buts de la saison dans l'épreuve . "Cette équipe me surprend à chaque fois et aujourd'hui elle a été très très efficace", se réjouissait l'entraîneur des Merengues Carlo Ancelotti.

2018/19 : Liverpool 4-3 Barcelone

Lionel Messi faisait mouche à deux reprises lors d'une large victoire au Camp Nou, forçait les Reds à devenir première équipe à renverser une défaite par trois buts d'écart au match aller en demi-finales de Ligue des Champions. Divock Origi ouvrait le score et marquait le but de la qualification à Anfield, alors que Georginio Wijnaldum s'offrait un doublé entre temps. « J'ai dis à mes gars avant le match que c'était impossible, mais que comme c'était eux, ils avaient une chance », expliquait Jürgen Klopp après l'une des soirées les plus folles de l'Histoire de la compétition.

2021/22 : Real Madrid 6-5 a.p. Manchester City

Malmenés en Angleterre par une équipe de City survoltée, les Merengues restaient en vie grâce au magnifique doublé de Karim Benzema. Riyad Mahrez semblait avoir exténué les espoirs madrilènes au match retour, mais la formation d'Ancelotti décrochait une prolongation inespérée suite au doublé en toute fin de match de Rodrygo. Déjà auteur d'un penalty à Manchester, Benzema faisait à nouveau preuve de sang froid des onze mètres pour permettre aux siens de signer troisième comeback de rang cette saison-là.

Scores sur l'ensemble des deux matches.