UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Şahin, un petit espoir

Les joueurs du Borussia Dortmund ne cachaient pas leur déception après leur défaite 3-0 mercredi sur le terrain du Real Madrid CF.

Nuri Şahin encouragé par son entraîneur Jürgen Klopp
Nuri Şahin encouragé par son entraîneur Jürgen Klopp ©AFP/Getty Images

Les joueurs du Borussia Dortmund ne cachaient pas leur déception après leur défaite 3-0 sur le terrain du Real Madrid CF, en quarts de finale aller de l'UEFA Champions League. Répondant aux questions d'UEFA.com après le match, Nuri Şahin a dit que malgré cet écart important son entraîneur Jürgen Klopp a rappelé qu'il existait encore une chance.

Nuri Şahin, milieu de Dortmund
Ce fut pour nous un match difficile. Nous savions que Madrid avait de la qualité et de la vitesse mais nous pensions aussi que nous aurions nos occasions, des occasions que nous n'avons pas su saisir. Nous avons maintenant trois buts de retard dans cette double confrontation mais il nous reste une petite chance ; notre entraîneur nous a dit que c'était le cas après le match. Il nous manquait (Robert) Lewandowski (suspendu) et nous sommes contents de le voir revenir la semaine prochaine. Cela va être un nouveau match difficile.

Roman Weidenfeller, gardien de Dortmund
Nous n'avons pas joué avec suffisamment de confiance et c'est quelque chose que vous ne pouvez pas vous permettre de faire lorsque vous évoluez dans ce stade. Lorsque vous entrez sur la pelouse avec un tel état d'esprit, vous n'avez aucune chance. Nous n'étions pas assez mobiles pendant la première période. Nous avons rendu les choses trop faciles à cette équipe de Madrid.

Marco Reus, attaquant de Dortmund
Nous aurions pu décrocher un meilleur résultat dans ce match si nous avions joué toute la rencontre comme nous l'avons fait dans la bonne période que nous avons vécue en seconde mi-temps. Pour ce qui concerne le match retour, il est clair que le résultat de ce soir n'est pas bon. Cependant, il va falloir faire avec.