Frustration à l'Olympiacos

David Fuster et Alejandro Domínguez avaient le sentiment d'être passés à côté de quelque chose de grand en s'inclinant 3-0 à MU.

L'Olympiacos est passé proche de l'exploit
L'Olympiacos est passé proche de l'exploit ©Getty Images

David Fuster et Alejandro Domínguez avaient le sentiment d'être passés à côté de quelque chose de grand en s'inclinant 3-0 sur le terrain du Manchester United FC, concédant une 12e défaite d'affilée en Angleterre et prenant la porte de l'UEFA Champions League, malgré la victoire 2-0 à domicile en 8es de finale aller.

David Fuster, milieu de l'Olympiacos

L'équipe est très déçue. Nous avions de grands espoirs de nous qualifier. Le football est ainsi fait, ils sont parvenus à marquer trois buts alors que nous n'avons pas trouvé le chemin des filets. Nous avons pourtant bien commencé, nous avons bien occupé l'espace, ils ont eu des problèmes pour trouver leurs attaquants et nous nous sommes même créé quelques occasions qui aurait pu changer ce match si nous avions marqué. Ils se sont procuré un penalty et cela nous a rendu les choses plus difficiles. Ensuite, leur deuxième but a été un coup dur juste avant la pause. Après le troisième, nous avions une montagne à gravir. Mais nous avons continué à nous battre. Un but nous aurait suffi.
(Sur le double sauvetage de De Gea) ce fut vraiment une énorme occasion. Il s'est vraiment bien appliqué sur ma tête et le rebond est revenu à (Domínguez) et il l'a sorti aussi. Les gardiens ont un travail à faire et lui l'a vraiment fait très bien. Bien sûr, il y a tout de même un peu de fierté. Nous avons fait une bonne saison et nous nous sommes qualifiés pour les huitièmes de finale.

Alejandro Domínguez, milieu de l'Olympiacos

Notre adversaire a été meilleur pour convertir ses occasions. Nous aussi nous avons eu des occasions, mais nous n'avons pas pu les mettre au fond. Ce fut un match où de petites choses ont fait la différence. Le sauvetage de De Gea a été un moment clé ainsi que leur deuxième but à 30 secondes de la pause. Aujourd'hui, nous avons essayé, mais cela ne voulait pas rentrer. C'est une dure soirée.

C'est difficile de trouver les mots pour se consoler les uns et les autres. Ce résultat, nous ne nous y attendions pas. Nous avions l'avantage, nous étions persuadés de pouvoir passer et de pouvoir le faire avec notre collectif. Malheureusement, ce n'était pas notre jour. Je ne suis pas satisfait de la performance que nous avons réussie. Je voulais continuer dans cette compétition. Nos supporters étaient derrière nous. Il y avait beaucoup de monde derrière nous. Nous avons fait tout ce que nous avons pu pour les rendre heureux.