Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Le Borussia qualifié malgré la défaite

Borussia Dortmund 1-2 FC Zenit
Malgré la défaite, les finalistes de l'an dernier poursuivent leur chemin dans la compétition.

Le Borussia qualifié malgré la défaite
Le Borussia qualifié malgré la défaite ©UEFA.com

Finaliste malheureux la saison dernière, le Borussia Dortmund s’est qualifié pour les quarts de finale de l’UEFA Champions League malgré une défaite 2-1 face au FC Zenit.

Vainqueurs 4-2 à l’aller en Russie, les Allemands ont pourtant tremblé lors de l’ouverture du score par Hulk au quart d’heure de jeu, mais le défenseur Sebastian Kehl a égalisé peu avant la mi-temps. Le but en seconde période de José Rondón restera insuffisant pour le Zenit.

Le Borussia se créait pourtant la première action du match, avec une tête de Pierre-Emerick Aubameyang qui passait de très peu à côté (5e). Le Zenit répliquait immédiatement avec une belle action conclue par une frappe tendue d’Axel Witsel (7e). Peu en vue dans cette première période, Robert Lewandowski plaçait sa première frappe de la rencontre peu avant le quart d’heure de jeu, mais Vyacheslav Malafeev était impeccable.

Et c’est au contraire le Zenit qui allait ouvrir le score. Hulk résistait à deux Allemands, repiquait au centre et déclenchait une frappe pied gauche, flottante, en lucarne des 30 mètres pour un but extraordinaire (0-1, 16e).

Le Borussia ne perdait pas le fil du match et parvenait à égaliser avant la pause. Sur un superbe centre de Marcel Schmelzer, Sebastian Kehl monté aux premières loges plaçait une tête piquée que Vyacheslav Malafeev ne pouvait que détourner sous la barre (1-1, 38e).

Les Russes devaient marquer trois buts en seconde période pour espérer se qualifier. Mais, les Allemands à la peine allaient pourtant conserver leur qualification.

Hulk manquait le cadre sur un coup franc puissant, mais c’est Rondón, tout juste entré, qui donnait une victoire symbolique au Zenit. Le Vénézuélien seul au point de penalty reprenait un centre de Domenico Criscito pour le but de l’espoir (1-2, 73e).

Plus rien n’allait être marqué et Dortmund poursuit son chemin en quart de finale et connaîtra son prochain adversaire vendredi.

Haut