UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Barcelone domine City

FC Barcelona 2-1 Manchester City FC (tot. 4-1)
Lionel Messi a débloqué le compteur catalan en 2e période face à de valeureux Citizens.

Le FC Barcelona a réservé sa place pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League sans vraiment trembler pour la septième année consécutive grâce à une victoire contre le Manchester City FC et aux buts de Lionel Messi et Daniel Alves.

Mené 2-0 après l'aller à Manchester, les Anglais ont attaqué cette rencontre avec ambition et le but à la 89e minute de leur capitaine Vincent Kompany est arrivé après qu'ils ont été réduits à dix suite à l'expulsion de Pablo Zabaleta en fin de match. Le 8e but de Messi dans la compétition leur aura coupé les jambes.

Au coup d'envoi de ce match retour, on savait que la mission des hommes de Manuel Pellegrini, cloué dans la tribune du Camp Nou pour cause de suspension, serait bien délicate. Pour remonter deux longueurs de retard, il aurait en tout cas fallu mettre un peu plus de volonté offensive, notamment en première période. Le positionnement plus haut de Yaya Touré, juste derrière ses attaquants, n'allait finalement rien changer.

En tout et pour tout durant cette première période, les Citizens n'inquiétaient Víctor Valdés que sur une frappe de Samir Nasri (41e). Au départ de l'action, un service en cloche de Touré, une superbe remise en aile de pigeon de Sergio Agüero, malheureusement pour les Citizens, la frappe de l'international tricolore était est un peu trop sur le dernier rempart catalan. En étant généreux, on pouvait aussi mettre à l'actif des visiteurs une frappe de James Milner en pleine surface mais qui filait nettement à droite du but barcelonais (17e).

Du côté de l'équipe locale, on s'était contenté de gérer l'avantage acquis sur la pelouse du City of Manchester Stadium. Les hommes de Rubén Cousillas auraient pourtant pu définitivement enfoncer le clou, lorsque Lionel Messi était bousculé en pleine surface. Pas suffisamment selon M. Lannoy, l'arbitre français de ce match, pour siffler penalty. Sur deux frappes, de Neymar, Joe Hart repoussaient l'échéance.

L'attaquant brésilien se voyait même refuser un but pour une position au départ de l'action, à la limite du hors-jeu (18e). Les débats allaient néanmoins s'accélérer après la pause. Le remplacement d'Agüero par Edin Džeko allait y être pour beaucoup. D'ailleurs l'international bosnien ne tardait pas à sa mettre en évidence. Une première frappe captée par Víctor Valdés montrait tout de même à Gerard Piqué qu'il allait souffrir en deuxième période.

Au moment où l'on pensait que les Citizens avaient une vraie carte à joueur face à des Barcelonais beaucoup plus bas sur le terrain, Lionel Messi réglait définitivement le problème. Une passe en profondeur de Cesc Fàbregas était cafouillée par Joleon Lescott. Il n'en fallait pas tant pour que la star argentine, auteur d'un superbe contrôle du pied gauche, frappe du pied droit, ne libère le Camp Nou (1-0, 67e), inscrivant au passage son huitième but en UEFA Champions League cette saison, le 69e dans cette compétition à quatre réalisations de Raul.

Réduits à dix après l'expulsion de Pablo Zabaleta pour contestation (78e), les Citizens ne lâchaient pas et étaient récompensés par un but à bout portant de Vincent Kompany après une tête du redoutable Džeko (1-1, 89e). Mais piqués à coeur, les Barcelonais accéléraient une dernière fois comme pour confirmer leur présence en quart de finale. Xavi Hernández accélérait sur le côté gauche. Son centre en retrait était catapulté dans les filets de Hart par Daniel Alves (2-1, 90e). Le FC Barcelona poursuit logiquement sa route sur la physionomie des deux matches.