UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Démonstration du Real à Schalke

FC Schalke 04 1-6 Real Madrid CF
Les doublés de Benzema, Bale et Ronaldo placent le Real au bord des quarts.

Schalke 1-6 Real Madrid ©Getty Images

Le Real Madrid FC a un pied et demi en quarts de finale de l’UEFA Champions League, suite à sa victoire 6-1 ce soir à Gelsenkirchen face au FC Schalke 04, grâce aux doublés de Karim Benzema, Gareth Bale et Cristiano Ronaldo. Klaas-Jan Huntelaar aura sauvé l’honneur allemand dans le temps additionnel.

Les Merengues enregistraient ce soir le retour de Cristiano Ronaldo, suspendu lors des trois derniers matches de Liga, pour reformer leur redoutable trident offensif. Benzema, Bale et le Portugais auront fait beaucoup de mal au club de la Ruhr, car même si Schalke attaquait balle au pied dès le coup d'envoi, ce sont les visiteurs qui mettaient rapidement le pied sur le ballon. Multipliant les ouvertures face à une formation bien organisée, ils ne parvenaient toutefois pas à trouver la faille. Du moins, jusqu’à une combinaison de leurs trois attaquants stars.

Gareth Bale déboulait sur le côté droit, repiquait dans l'axe et dribblait deux défenseurs, avant de solliciter le une-deux avec Cristiano Ronaldo à l'entrée de la surface. La passe en retour était déviée par la défense allemande, pour rebondir dans la course de Benzema, qui crucifiait Ralf Fährmann à bout portant pour ouvrir la marque à la 13e minute.

Huit minutes plus tard, le Gallois et le Gaulois combinaient de nouveau pour doubler la mise. Benzema profitait d’une tergiversation de Felipe Santana pour récupérer le ballon à côté de la surface et servir Bale à l’entrée de la surface. L’ailier enchaînait les dribbles et un double-contact pour doubler la mise en glissant le ballon au ras du premier poteau.

Schalke souffrait mais ne manquait pourtant pas de se créer des occasions franches, à l’image de Julian Draxler dans la foulée de l’ouverture du score. Jefferson Farfán s’échappait sur l’aile droite pour adresser un centre à ras de terre qui fuyait toute la défense madrilène : Draxler surgissait dans la zone de but, mais Casillas réalisait la parade sur sa ligne.

Mais le troisième membre du trio offensif madrilène voulait se joindre à la fête : boudé par la réussite, Ronaldo butait d’abord sur le poteau (suite à un centre d’un Ángel Di María dans tous les bons coups), puis sur le bout de la chaussure de Ralf Fährmann. Mais le FIFA Ballon d'Or 2013 s'entêtait et il en était récompensé en seconde période : il recevait un ballon de Bale à l'entrée de la surface, multipliait les passements de jambes côté gauche avant d'adresser une frappe limpide du pied gauche au second poteau.

Cinq minutes plus tard, le gardien allemand allait une nouvelle fois ramasser le ballon au fond de ses filets : Karim Benzema s’offrait en effet le doublé en concluant un double une-deux avec Ronaldo dans la surface de Schalke (57e). Bale imitait ensuite l'international français : parfaitement servi en profondeur par Sergio Ramos, il filait côté droit et croisait parfaitement sa frappe pour inscrire lui aussi un deuxième but.

Là encore, Ronaldo marchait dans les pas de ses deux coéquipiers : servi plein axe par Benzema, le Portugais éliminait le gardien avant de faire trembler les filets à la 89e minute. Huntelaar sauvait toutefois l’honneur allemand en réduisant la marque d’une sublime reprise de volée dans le temps additionnel, logeant le centre de Christian Fuchs dans la lucarne d’Iker Casillas.

Schalke, dont la plus lourde défaite en Coupe d’Europe était un revers 3-0 concédé cette saison face au Chelsea FC en phase de groupes, aura besoin d’un véritable miracle au match retour, le 18 mars prochain à Santiago Bernabéu.