UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Spalletti motive son Zenit pour Dortmund

Pour Luciano Spalletti, le FC Zenit peut écrire une nouvelle page de son histoire en éliminant le Borussia Dortmund.

Dortmund à l'entraînement au stade Petrovski
Dortmund à l'entraînement au stade Petrovski ©Getty Images

Le FC Zenit a l'opportunité "d'écrire un nouveau chapitre de son histoire", et de se qualifier pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League. C'est ce que Luciano Spalletti a dit à ses joueurs avant le match face au Borussia Dortmund. Battu par le SL Benfica à ce stade de la compétition il y a deux ans, le Zenit accueille une équipe de Dortmund qui alignera le défenseur central Mats Hummels pour la première fois depuis fin janvier.

Zenit
Luciano Spalletti, entraîneur
Oui, j'ai deux gardiens de haut niveau. Certains peuvent voir ça comme un problème, mais pas moi. Je suis très satisfait des performances de (Yuri) Lodygin et heureux du retour de (Vyacheslav) Malafeev. Je ne peux pas encore dire qui sera titulaire demain car il reste encore une séance d'entraînement avant la rencontre.

(José) Rondon s'est entraîné avec le groupe et est disponible pour ce match. (Aleksandr) Kerzhakov a interrompu son entraînement hier (dimanche) à cause d'un problème au dos, qui visiblement n'est rien de grave.

Dortmund est une équipe très forte qui a atteint la finale. Cela en dit long sur sa qualité. En Allemagne, il y a une équipe qui domine, le Bayern, et derrière il y a Dortmund qui se bat pour la deuxième place dans l'une des ligues les plus compétitives en Europe.

La Champions League demande beaucoup d'efforts et d'attention, ce qui peut affecter le match qui précède et celui qui suit. On travaille pour garder le rythme et progresser. On a une grande ville et de nombreux supporters derrière nous.

Le club du Zenit est très ambitieux. La direction a fixé des objectifs très élevés et nous faisons tout pour les atteindre. J'ai dit à mes joueurs qu'ils ont une occasion rare d'écrire un chapitre de l'histoire du Zenit, mais aussi de mettre le titre sur la couverture.

Ce week-end
Aucune rencontre

• Le Zenit, en tête de Première Ligue russe à égalité de points avec le FC Lokomotiv Moskva, n'a plus disputé de rencontre en compétition nationale depuis le 6 décembre. Les Russes ont pris part à des rencontres amicales au Qatar, en Israël et en Turquie, complétant leur préparation par un match nul et vierge face au FC BATE Borisov, champions du Belarus, le 16 février. Le Zenit retrouvera le championnat le 9 mars avec la réception du FC Tom Tomsk.

Sur l'équipe
Danny et Cristian Ansaldi, touchés contre le BATE, sont indisponibles. Roman Shirokov se remet d'un problème au talon.

Dortmund
Jürgen Klopp, entraîneur
On a visionné tous les matches du Zenit, même ceux de leur stage en Israël et de la phase de groupes, surtout contre l'Atlético Madrid et Porto. Comme nous, le Zenit était dans un groupe difficile. Je pense que l'Atlético est un outsider en Champions League. J'ai parlé avec Mats Hummels dans l'avion, et je pense qu'il sera à l'entraînement. On décidera ensuite s'il joue.

Peu importe quel pays a le championnat le plus difficile. C'est peut-être l'Espagne, l'Angleterre ou l'Allemagne, alors être deuxième est déjà un honneur. Quant au football russe, il progresse, et le Zenit est en 8es de finale pour la deuxième fois. (Robert) Lewandowski a été ménagé ce week-end, mais il participera à l'entraînement et sera prêt pour le match.

Ce week-end
Samedi : Hamburger SV 3-0 Borussia Dortmund (Jiráček 42e, Lasogga 58e, Hakan Çalhanoğlu 90e+1)
Weidenfeller ; Piszczek, Friedrich, Sokratis, Schmelzer ; Bender (Reus 46e), Şahin ; Aubameyang, Mkhitaryan, Grosskreutz (Hofmann 75e) ; Lewandowski (Ducksch 67e).

• Hambourg, qui restait sur huit défaites consécutives toutes compétitions confondues, a infligé à Dortmund sa plus lourde défaite de la saison à égalité.

Sur l'équipe
Marco Reus et Sven Bender (cuisse) ont retrouvé les terrains ce week-end après deux semaines d'absence, mais Bender, touché à l'aine en première période, pourrait être indisponible jusqu'en mai. Mats Hummels (talon) pourrait effectuer son retour alors qu'Erik Durm se plaint d'une douleur à la cuisse. İlkay Gündoğan (colonne vertébrale), Neven Subotić (genou) et Jakob Błaszczykowski (genou) sont des absents de longue date.

Bon à savoir
• C'est la deuxième fois que l'équipe russe atteint ce stade de la compétition. En 2011/12, le Zenit avait battu Benfica 3-2 à domicile avant de perdre 2-0 à Lisbonne.