UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Un Barça réaliste domine City

Manchester City FC 0-2 FC Barcelona
Le penalty de Lionel Messi a ouvert la voie au succès des visiteurs catalans.

Manchester City 0-2 Barcelone ©AFP/Getty Images

Le FC Barcelona a fait un grand pas vers une septième participation consécutive aux quarts de finale de l’UEFA Champions League, grâce aux buts de Lionel Messi et Daniel Alves face à une équipe du Manchester City FC réduite à dix.

Le tournant de cette rencontre tant attendue intervenait quatre minutes après la reprise, lorsque Martín Demichelis taclait Messi et concédait un penalty. Le défenseur était expulsé et offrait à l'Argentin un penalty qu'il convertissait pour ouvrir le score. Les Catalans doublaient la mise dans les derniers instants de la rencontre grâce à Alves : City devra réaliser l'exploit au match retour, le 12 mars prochain.

Salués pour leur réussite offensive cette saison, les Citizens adoptaient ce soir un visage plus prudent. Manuel Pellegrini alignait Aleksandr Kolarov au poste de milieu gauche et optait pour un seul attaquant de pointe, Álvaro Negredo, soutenu par David Silva.

Negredo a été l'homme de la première période, car si le Barça dominait la possession, c'est lui qui se procurait les meilleures occasions, à l'image de son incursion dans la surface barcelonaise sur une passe en profondeur de Silva, mais sans parvenir à redresser suffisamment sa frappe pour battre Víctor Valdés.

Fernandinho et Yaya Touré étaient plus préoccupés par leurs tâches défensives qu'à l'habitude, même si Barcelone peinait à concrétiser sa domination, malgré les tentatives d'Andrés Iniesta et Xavi Hernández.

L'occasion la plus chaude intervenait de l'autre côté du terrain : les hommes de Pellegrini s'appuyaient sur leur supériorité dans le domaine aérien pour briller sur un coup franc de Silva, que Valdés finissait par capter sur sa ligne après un léger cafouillage dans sa défense. Puis juste avant la pause, Negredo manquait le cadre de peu sur un centre de Jesús Navas.

Après cette première période équilibrée mais relativement fermée, la balance penchait en la faveur des Blaugrana à la 54e minute, sur un ballon perdu par Navas sur la ligne médiane. Iniesta s'en saisissait et envoyait Messi sur orbite : Demichelis fauchait son compatriote et Messi se faisait justice du point de penalty.

Menant au score et en supériorité numérique, le Barça manquait plusieurs occasions d'inscrire un deuxième but, par Xavi (frappe trop enlevée sur un service d'Alves) puis Alves lui-même, suite à une belle combinaison avec Alexis Sánchez.

Il faut toutefois reconnaître à City le mérite de n'avoir jamais jeté l'éponge, Silva forçant notamment Valdés à la parade, mais c'est Alves qui clôturait la marque après un une-deux avec Neymar, d'une frappe à ras de terre.