UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Martino : "Ça aurait pu être une finale"

Pour l'entraîneur du FC Barcelona Gerardo Martino, la possession sera décisive face au Manchester City FC en cette finale avant l'heure.

Martino : "Ça aurait pu être une finale"
Martino : "Ça aurait pu être une finale" ©AFP/Getty Images

Pour l'entraîneur du FC Barcelona Gerardo Martino, la possession sera décisive face au Manchester City FC dans un 8e de finale aller de l'UEFA Champions League qui "aurait pu être une finale".

Manchester City
Manuel Pellegrini, manager

Jusqu'à présent, on fait une bonne saison, et on doit continuer comme ça. Un de nos objectifs bien sûr est de continuer en Champions League.

Quand on joue contre Barcelone, ou d'autres grandes équipes, il faut toujours regarder ce qu'il y a d'important. Je crois que le plus important, c'est d'essayer d'être la même équipe que chaque semaine en Premier League. On ne peut pas jouer sans penser à Messi et les autres grands joueurs, mais on ne va pas penser qu'à ça.

Je suis sûr que les fans vont se faire plaisir. Je sais qu'ils ont beaucoup apprécié la qualification pour une première phase à élimination directe. Ils aiment la saison qu'on fait en Premier League et en coupe. Je l'ai déjà dit, il est important que les fans apprécient notre manière de jouer. Pour moi, je pense qu'on peut avoir les deux : obtenir des résultats importants et jouer un football que les fans apprécient.

Ce week-end
Samedi : City 2-0 Chelsea FC (Jovetić 16e, Nasri 67e)

Pantilimon ; Zabaleta, Kompany, Lescott, Clichy ; Milner, Javi García, Touré, Silva (Navas 69e) ; Jovetić (Nasri 61e) ; Džeko (Negredo 81e).

• Les hommes de Pellegrini ont éliminé de la FA Cup l'adversaire contre lequel ils s'étaient inclinés 1-0 à domicile en championnat 12 jours plus tôt, un résultat qui mettait fin à une série de 100% de victoires au City of Manchester Stadium cette saison en compétition nationale.

Blessés et suspendus
Samir Nasri, éloigné des terrains pendant un mois à cause d'un problème ligamentaire au genou, a marqué son retour avec le deuxième but face à Chelsea. Sergio Agüero (ischio-jambiers) est forfait. Pellegrini a expliqué : "Il ne sera pas prêt demain, mais on verra s'il peut revenir samedi."

Barcelone
Gerardo Martino, entraîneur

Cela aurait pu être la finale. Cela aurait été idéal si nous les avions rencontrés un peu plus tard, peut-être en quarts de finale, car les deux équipes sont très bonnes et City fait un beau parcours en championnat et dans les coupes. C'est le moment idéal pour les deux équipes d'aborder cette rencontre.

Nous ne devons pas prioriser le fait de marquer des buts par rapport à la possession. Nous essayons de conserver la possession, domaine que nous aimons et dans lequel nous sommes bons, et si nous parvenons à marquer un but grâce à cela, c'est encore mieux.

À travers différents joueurs, nous voulons la possession du ballon. Avec plus d'attaquants, nous courons plus et avec plus de milieux, nous conservons mieux le ballon. Mais je ne vais pas vous révéler quelle équipe je vais aligner. J'aime vraiment la diversité de Manchester City. Ils peuvent se procurer des occasions de beaucoup de façons, attaquer sur la première et la deuxième ligne, écarter le jeu, ils sont bons dans les airs, bons sur coups de pied arrêtés, ils marquent beaucoup de buts. Pour défendre, nous devons conserver la possession.

C'est important que Neymar soit apte mais nous déciderons demain s'il débutera ou s'il entrera en jeu plus tard. Lors des six dernières saisons, nous avons été en demi-finales et les fans sont habitués à cela, ils ne comprendraient pas que nous ne nous qualifiions pas, mais c'est la confrontation la plus compliquée de toutes.

City nous ressemble beaucoup, avec un jeu peut-être un peu plus direct. Je pense que l'équipe qui aura moins le ballon souffrira le plus. Ce n'est pas un mini-Barcelone. C'est l'une des plus grandes équipes au monde à l'heure actuelle. Ils ont de grands joueurs du monde entier.

Ce week-end
Samedi : Barcelone 6-0 Rayo Vallecano de Madrid (Adriano 2e, Messi 36e, 68e, Alexis 53e, Pedro 56e, Neymar 89e)
Valdés ; Alves, Piqué, Puyol (Mascherano 68e), Adriano ; Fàbregas, Busquets, Iniesta ; Alexis, Messi (Tello 74e), Pedro (Neymar 62e).

• Grâce à son doublé de samedi, Lionel Messi (337) a dépassé le record de buts marqués avec un seul club espagnol, et établi par Telmo Zarra (335). Il en est à 228 buts en Liga, devant Alfredo Di Stéfano, à égalité avec Raúl González, et derrière Hugo Sánchez (234) et Zarra (251).

Blessés et suspendus
Après un mois d'absence due à une blessure à la cheville droite, Neymar a marqué contre le Rayo. Xavi Hernández (mollet) a été ménagé. Jonathan Dos Santos (genou) est toujours blessé.

Le saviez-vous ?
• L'équipe de City compte quatre Espagnols : Javi García, Jesús Navas, Álvaro Negredo et David Silva, plus quatre autres joueurs recrutés dans des clubs de l'élite espagnole. Avec Pellegrini, les Citizens ont un coach qui connaît bien le football espagnol. Leur directeur sportif est Txiki Begiristain, un homme pour qui Barcelone n'a pas de secret.