UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Mourinho : "On y est presque"

Les réactions des entraîneurs José Mourinho et Jens Keller après la victoire 3-0 du Chelsea FC face au FC Schalke 04 qui a encore une chance.

Mourinho : "On y est presque"
Mourinho : "On y est presque" ©UEFA.com

Les réactions des entraîneurs José Mourinho et Jens Keller après la victoire 3-0 du Chelsea FC face au FC Schalke 04 qui a encore une chance.

José Mourinho, manager de Chelsea
C'est bien, mais on a eu du mal pendant les 15 premières minutes. On est une équipe qui n'est pas très mature, on a eu un peu de chance qu'ils n'aient pas marqué sur leurs occasions. Après, on a bien joué. On était stables, on a gardé le ballon, et on les a fait jouer comme ils n'aiment pas. Tout le monde a travaillé dur, surtout les ailiers face aux latéraux. Ensuite, on a essayé d'accélérer le jeu. On y est presque.

Il faut comprendre pourquoi on gagne les matches, et ne pas l'oublier. Ce soir, on doit réaliser qu'on a gagné. On doit rester calme, on a un autre match important à gagner samedi. On a un gros effectif avec des joueurs de qualité. Certains peuvent être frustrés de ne pas être titulaire. L'important, c'est qu'ils aient la chance de jouer.

Jens Keller, entraîneur de Schalke
Ce résultat n'est pas désastreux pour nous. On savait qu'on resterait en lice pour une pla ce en 8es peu importe ce qu'il se passait ce soir. C'est à nous de jouer si on veut disputer le tour suivant. Rien n'a changé. Néanmoins, on aurait aimé prendre un point ici. D'un autre côté, on a toujours dit que Chelsea serait le favori de ce groupe.

Je veux remercier nos fans qui nous ont extrêmement bien soutenus une fois encore. On a fait un bon début de match et on a eu trois bonnes occasions. On aurait en concrétiser une car ça n'arrive pas souvent contre Chelsea ici.

Chelsea a pris l'avantage sur une erreur individuelle, une chose qu'on voulait éviter à tout prix. On savait que Chelsea défendrait bas. Mais malgré ça, on a continué à se procurer des occasions et Čech a été bon. J'ai dû faire des changements à cause de blessures. Julian Draxler et Kevin-Prince Boateng ont tous deux pris des coups.