UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Saint-Sébastien à la fête, Lyon éliminé

Real Sociedad de Fútbol 2-0 Olympique Lyonnais (tot. 4-0)
La Real Sociedad n'a pas trop tremblé pour envoyer les Français en UEFA Europa League.

Carlos Vela fête son but avec Markel Bergara
Carlos Vela fête son but avec Markel Bergara ©AFP/Getty Images

La Real Sociedad de Fútbol n'a tremblé que quelques minutes en début de match avant de confirmer aisément sa qualification pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League, aux dépens de l'Olympique Lyonnais, battu deux fois en deux matches par les Espagnols.

Carlos Vela a marqué les deux buts de cette partie en seconde période, reflétant la domination de son équipe. Son deuxième but devrait rester comme l'un des plus beaux de la compétition cette saison.

Malgré les absences de Milan Bisevac (suspendu) et Gaël Danic blessé, Lyon est parti pied au plancher dans ce match. "Marquer tôt", la phrase était sur toute les lèvres rhodaniennes depuis la semaine dernière et cette défaite 2-0 à Gerland.

Le troisième de la dernière Ligue 1 montrait en conséquence un visage assez différent en occupant le terrain adverse et en se procurant la première occasion par Yacine Benzia, seul aux 6m mais comme surpris que le centre de Clément Grenier lui arrive sur un plateau.

Mais les Basques ne mettaient pas longtemps à réagir et Henri Bedimo devait repousser sur sa ligne une tête de Haris Seferovic sur un centre de Vela. Une première alerte suivie d'une frappe du Mexicain à ras du poteau après une remise d'Antoine Griezmann. Le Français de la Real y allait ensuite de sa frappe en pivot, stoppée par Anthony Lopes.

Alors que Lyon tentait de pousser pour prendre l'avantage et réduire l'écart sur l'ensemble des deux matches, la Real ne demandait qu'à dévorer l'espace en contre. Sur l'un d'eux Lopes était encore à la parade.

La seconde période partait sur les mêmes bases avec de nombreuses occasions pour la Real, dont un contre conclut par Sefeovic à quelques centimètres du poteau d'un Lopes archi battu. Peu après l'heure de jeu, Lyon avait épuisé tous ses jokers et sur un corner de Griezmann Vela n'avait aucun mal à expédier le ballon dans les filets lyonnais d'une tête à bout portant. La cause était alors entendue.

Toutefois, les spectateurs basques avaient bien raison de rester dans les tribunes pour fêter cette qualification, Vela les gratifiait d'un but en solo exceptionnel, piquant son ballon devant Lopes après avoir mis dans le vent la majorité de l'équipe lyonnaise.

Dix ans après avoir été éliminé par Lyon en 8es de finale, la Real avait pris une éclatante revanche pour son retour sur la scène européenne.