Bâle domine encore Ludogorets

FC Basel 1893 2-0 PFC Ludogorets Razgrad (tot. 6-2)
Fabian Frei et Philipp Degen aident les Suisses à s'imposer sans trembler au Parc Saint-Jacques.

Bâle participera à la phase de groupes pour la 3e fois en 4 ans
Bâle participera à la phase de groupes pour la 3e fois en 4 ans ©AFP/Getty Images

Le FC Basel 1893 a décroché une cinquième participation à la phase de groupes de l'UEFA Champions League en s'imposant facilement 2-0 face au PFC Ludogorets Razgrad.

Vainqueur 4-2 à l'aller, le champion de Suisse en titre a sans doute validé son billet pour le tirage au sort de jeudi dès l'ouverture du score de Fabian Frei à la 11e minute, avant de le confirmer par un but de Philipp Degen en fin de rencontre pour sceller un score cumulé de 6-2.

Bâle a fait preuve d'une efficacité redoutable en début de rencontre : c'est en effet sur sa première occasion, un corner rentrant de Marcelo Díaz, qu'il trouvait l'ouverture du score, grâce à une tête à bout portant de Frei. Ludogorets passait toutefois tout près d'égaliser immédiatement, un coup franc d'Ivan Stoyanov fracassant la transversale, même si les Suisses répondaient dans la foulée par un tir de Giovanni Sio sur le poteau.

Les champions de Bulgarie devaient alors inscrire quatre buts pour espérer se qualifier, et ils s'employaient à la moindre occasion. Les opportunités se faisaient cependant rares, car mise à part une magnifique reprise de volée de Roman Bezjak sur un centre travaillé de Choco, ce sont les Rhénans qui dominaient la première période et menaçaient de doubler la mise.

Après la pause, les hommes de Murat Yakin choisissaient de baisser le rythme du match, en mettant l'accent sur la conservation de la balle pour limiter les ardeurs offensives de Ludogorets. Les visiteurs devaient ainsi attendre 20 minutes après la reprise pour approcher des cages de Yann Sommer, une frappe lointaine de Fábio Espinho trop enlevée.

C'est encore sur coup de pied arrêté qu'ils cédaient à la 79e minute : tout juste entré en jeu, Degen marquait au second poteau sur un corner de Matías Delgado. Demi-finalistes de l'UEFA Europa League la saison dernière, les Bâlois semblent bien partis pour un nouveau grand parcours européen.

Haut