Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

L'Austria Vienne peut remercier Kienast

FK Austria Wien 2-3 GNK Dinamo Zagreb (tot. 4-3)
Roman Kienast marque dès son entrée pour arracher la qualification de l'Austria à Vienne.

L'Austria Vienne se qualifie pour la première fois en phase de groupes
L'Austria Vienne se qualifie pour la première fois en phase de groupes ©GEPA

Le FK Austria Wien s'est fait très peur mais décroche ce soir la première qualification de son histoire pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League, malgré sa défaite 3-2 face au GNK Dinamo Zagreb.

Vainqueur 2-0 à l'aller, l'Austria semblait dans un fauteuil au moment de l'ouverture du score signée Florian Mader dès la cinquième minute de jeu. Impossible en effet à ce moment-là d'imaginer que les visiteurs croates allaient marquer trois fois, par Marcelo Brozović, Junior Fernándes et Fatos Bećiraj, pour se retrouver virtuellement qualifiés... L'équipe autrichienne devait son salut à Roman Kienast, qui entrait en jeu pour faire trembler les filets et réduire la marque à un score synonyme de qualification.

La soirée avait pourtant bien commencé pour les hôtes autrichiens, avec un but de Mader qui convertissait un centre anticipé pour battre Grzegorz Sandomierski. Mais le Dinamo, vainqueur de ses quatre derniers déplacements, réagissait avec talent. Heinz Lindner était à la parade sur un tir dangereux de Sammir suite à un corner, mais il ne pouvait rien faire à la 33e minute, lorsque Brozović se débarrassait de Manuel Ortlechner avant de marquer à bout portant. Porté par cette dynamique, Zagreb ajoutait un deuxième but avant la pause, sur un tir brossé de Fernándes des abords de la surface.

L'Austria manquait d'égaliser par Philipp Hosiner en milieu de second période, mais le payait en encaissant un nouveau but peu après. Bećiraj convertissait une passe d'Ivo Pinto en but à la 70e minute, propulsant le Dinamo aux portes de la qualification.

Nenad Bjelica ne l'entendait cependant pas de cette oreille : l'entraîneur de l'équipe autrichienne faisait entrer en jeu Kienest à dix minutes du terme. L'attaquant l'en récompensait en moins de 60 secondes, en marquant à bout portant sur un service de Hosiner pour déchaîner la joie du public avec ce succès sur un score cumulé de 4-3.

Haut