Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Bürki, une Sauterelle qui ose rêver

"Nous voulons réaliser l'impossible", affirme le gardien du Grasshopper Club Roman Bürki, auteur d'un match aller héroïque contre l'Olympique Lyonnais.

Roman Bürki s'empare du ballon face à l'OL
Roman Bürki s'empare du ballon face à l'OL ©AFP

Alors qu'il pourrait savourer sa performance exceptionnelle dans les buts du Grasshopper Club lors de la courte défaite chez l'Olympique Lyonnais pour le compte du troisième tour de qualification aller de l'UEFA Champions League, Roman Bürki ne perd pas de temps pour se remettre dans l'ombre de son confrère du FC Basel 1893 Yann Sommer.

"Yann est le meilleur gardien du championnat, il a également fait ses preuves en Champions League et Europa League. C'est quelque chose qu'il me reste encore à faire", confiait le portier de 22 ans, auteur de deux parades décisives, sur une tête d'Alexandre Lacazette et un coup franc de Clément Grenier, au Stade de Gerland.

"J'étais déçu de ma perfomance contre Aarau, donc ça m'a fait plaisir de pouvoir me rattraper contre Lyon", expliquait Bürki, d'humeur mitigée après la défaite 1-0 des siens. "Nous avons frappé le montant à deux reprises et nous nous sommes créés d'autres grosses occasions. Ceci dit, on ne peut rien nous reprocher et je suis heureux de la rencontre que nous avons livrée. Nous avons prouvé que nous pouvions rivaliser avec Lyon, et nous pouvons véritablement décrocher cette qualification au retour."

Bürki ose donc rêver à l'aube de la deuxième manche, mardi au stade Letzigrund, inspiré par les exploits de son mentor Sommer dans les buts bâlois la saison passée. "Bâle a atteint les demi-finales de l'Europa League et a battu Manchester United alors que tout le monde les voyait perdants. Nous voulons réaliser l'impossible", concluait Bürki.

Haut