Le PSG veut capitaliser sur son succès espagnol

Le Paris Saint-Germain FC a remporté ses trois matches à domicile et tient la corde après sa victoire 2-1 contre le Valencia CF, souvent en réussite en France.

Javier Pastore a marqué le deuxième but parisien à Valence
Javier Pastore a marqué le deuxième but parisien à Valence ©AFP/Getty Images

Le Paris Saint-Germain FC cherchera à continuer sur sa lancée de victoires à domicile lors de la réception du Valencia CF dans la capitale pour le 8e de finale retour.

• Le vainqueur du Groupe A devra toutefois se méfier des Valenciens, qui ne se sont jamais inclinés lors de leurs huit derniers matches en France. Mais le club espagnol aura fort à faire après sa défaite 2-1 au Mestalla, le 12 février.

• Pour rester dans la compétition, Valence doit mettre fin à une série de 22 matches européens sans défaite du PSG au Parc des Princes. La dernière défaite remonte à novembre 2006, 4-2 face à l'Hapoel Tel-Aviv FC. Les Parisiens ont remporté leurs sept derniers matches européens à la maison.

Précédents
• Avant le 12 février, les deux équipes ne s'étaient rencontrées qu'une seule fois, à l'occasion d'un tournoi de pré-saison organisé à l'Arsenal Stadium, le 29 juillet 2007. Le PSG s'était imposé 3-0, grâce aux buts d'Amara Diané, David NGog et Péguy Luyindula.

• Voici les compositions pour cette rencontre :
Valence : Hildebrand, Lillo, Moretti, Marchena, Lomban, Albelda (Baraja 46e), Angulo, Sunny (Carles 86e), Gavilán (Mata 46e), Villa (Morientes 46e), Arizmendi (Joaquín 46e).
PSG : Alonzo, Mendy, Bourillon, Yepes (Armand 65e), Sakho, Arnaud, Sankharé, Ngoyi (Mulumbu 81e), Gallardo, Diané, N'Gog (Luyindula 79e).

• Mamadou Sakho et Sylvain Armand évoluent encore au PSG, tandis que David Albelda porte toujours le maillot de Valence.

Repères
• Si le PSG avait atteint la deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League en 2000/01, il s'agit de sa première participation à un tour à élimination directe depuis 1994/95, où il s'était hissé jusqu'en demi-finale.

• Le club français a remporté ses deux derniers matches à domicile contre des visiteurs espagnols, 4-2 à chaque fois. L'Athletic Club succombait en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2011/12 et le Sevilla FC au même stade l'année d'avant. Bilan du PSG en 17 matches contre des Espagnols : 9 victoires, 3 nul et 5 défaites (5V 2N 1D à domicile)

• La rencontre au sommet entre le PSG et une équipe de Liga remonte à la finale de Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA 1996/97, à Rotterdam. Le FC Barcelona s'imposait de justesse avec un penalty de Ronaldo.

• L'équipe de Carlo Ancelotti a gagné ses trois matches à Paris pour dominer le Groupe A et signer un retour marquant en UEFA Champions League après huit ans d'absence. Paris a marqué quatre buts contre les FC Dynamo Kyiv et GNK Dinamo Zagreb avant de battre le FC Porto pour s'emparer de la première place.

• En compétition de l'UEFA, le club de la capitale s'est toujours qualifié après avoir gagné le match aller à l'extérieur. Sur ces 13 tentatives, il s'est imposé deux fois 2-1 à l'aller, contre le Glentoran FC au premier tour de la Coupe européenne des vainques de coupe 1983/84 (2-1 à domicile) et face au Kayserispor au premier tour de Coupe UEFA 2008/09 (0-0 au retour).

• En compétitions de l'UEFA, le PSG a disputé une séance de tirs au but et s'est incliné 3-4 contre le Rangers FC, au troisième tour de Coupe UEFA 2001/02.

• Le match aller a mis fin à la série de 17 matches sans défaites de Valence contre des clubs français. Les Espagnols ont notamment battu deux fois le LOSC Lille dans le Groupe F cette saison. C'est la première fois qu'ils s'inclinent face à un club de Ligue 1 depuis leur premier match européen, en demi-finale aller de Coupe des vainqueurs de coupe 1979/80, remportée 2-1 en France par le FC Nantes.

• Valence remportait le match retour 4-0 et se hissait en finale où il battait l'Arsenal FC 5-4 aux tirs au but après un match nul et vierge.

• Les Espagnols renouaient avec la victoire en Coupe UEFA 2003/04, également aux dépens d'un club français puisque l'Olympique de Marseille cédait 2-0 en finale à Göteborg.

• Depuis cette défaite en 1980, les Blanquinegros sont revenus huit fois en France, obtenant quatre victoires et quatre nuls. Le dernier match en date remonte au 5 décembre dernier, quand Jonas faisait craquer le LOSC sur penalty. Il avait déjà marqué les deux buts du match en Espagne le 2 octobre précédent.

• La seule défaite de Valence dans le Groupe F a été infligée par le Bayern lors de la première journée (2-1). Dans son autre match à l'extérieur, le club espagnol battait le FC BATE Borisov 3-0. 

• Les Espagnols sont en 8es de finale pour la deuxième fois en trois ans. En 2010/11, un nul 1-1 à domicile les mettait en position délicate face au FC Schalke 04, malgré un but de Roberto Soldado. Au retour, Ricardo Costa ouvrait le score, mais Schalke s'imposait finalement 3-1.

• Valence a subi trois défaites à domicile en match aller d'une compétition de l'UEFA et ne s'est jamais qualifié après coup, même si la dernière remonte au premier tour de Coupe UEFA 1992/93 contre le SSC Napoli (1-5 à domicile, 1-0 au retour). Les Espagnols n'ont perdu qu'une fois l'aller au Mestalla 2-1, contre le RSC Anderlecht en quarts de finale de Coupe UEFA 1982/83. Ils s'inclinaient 3-1 au retour.

• La dernière apparition de Valence en quarts remonte à 2006/07. Un nul 1-1 sur la pelouse du Chelsea FC précédait une défaite 2-1. Au tour précédent, il avait obtenu un nul 2-2 chez le FC Internazionale Milano et passait à la faveur du 0-0 en Espagne.

• Bilan de Valence aux tirs au but en compétitions de l'UEFA :
3-4 - FC Steaua Bucureşti, 16es de finale de Coupe UEFA 2004/05
5-4 - Celtic FC, troisième tour de Coupe UEFA 2001/02
4-5 - FC Bayern München, finale d'UEFA Champions League 2001
5-4 - Arsenal FC, finale de Coupe européenne des vainqueurs de coupe 1980 

On se connaît ?
• Le directeur sportif du PSG, Leonardo, a joué 71 rencontres pour Valence entre 1991 et 1993, inscrivant six buts.

• Zlatan Ibrahimović a passé la saison 2009/10 sous le maillot du FC Barcelona, avec qui il remportait le championnat et la Super Coupe d'Espagne. Il n'a pas affronté Valence alors, mais il faisait partie de l'équipe de l'Inter battue par le club espagnol en 8es de finale de la 2006/07.

• Mamadou Sakho, Blaise Matuidi et Jérémy Ménez ont aidé la France à ramener le match nul 1-1 de l'Espagne le 16 octobre 2012 au stade Vicente Calderón de Madrid, en éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA.

• Adil Rami était titulaire et Ménez remplaçant lors de la défaite 2-0 des Bleus face à l'Espagne en quarts de finale de l'UEFA EURO 2012.

• Rami a participé à 129 matches de Ligue 1 avec le LOSC de 2007 à 2011, et il a battu le PSG 1-0 en finale de la Coupe de France, le 14 mai 2011 au Stade de France. C'est au Parc des Princes, la semaine suivante, qu'il disputait son dernier match avec les Dogues, qui ramenaient le nul 2-2 pour remporter leur premier titre de championnat en 50 ans.

• Jérémy Mathieu a évolué au FC Sochaux-Montbéliard entre 2000 et 2005, avant de rejoindre le Toulouse FC jusqu'en 2009. Lors de sa dernière saison en Garonne, il battait le PSG 1-0, le 29 octobre 2008.

• Aly Cissokho a joué à l'Olympique Lyonnais entre 2009 et l'été dernier, date à laquelle il a rejoint Valence. Son dernier match face au PSG était une rencontre à rebondissements, qui s'achevait sur le résultat de 4-4, le 25 février 2012 au stade de Gerland.

• Tino Costa a disputé plusieurs saisons dans les divisions inférieures françaises, chez les RC Paris, Pau FC et FC Sète, avant de signer à Montpellier en 2008, tandis que Ricardo Costa a passé la première partie de 2010 en prêt au LOSC.

• Sofiane Feghouli a porté le maillot du Grenoble Foot 38 de 2005 à 2010, s'imposant 1-0 au Parc des Princes le 27 septembre 2008.

Haut