Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Hummels sauve Dortmund à Donetsk

FC Shakhtar Donetsk 2-2 Borussia Dortmund
Deux fois menés au score, les champions d'Allemagne arrachent le nul à la 87e minute.

Marcel Schmelzer et Robert Lewandowski (Borussia Dortmund)
Marcel Schmelzer et Robert Lewandowski (Borussia Dortmund) ©AFP/Getty Images

Deux fois menés au score, les champions d'Allemagne du Borussia Dortmund arrachent le nul à la 87e minute, en 8es de finale aller de l'UEFA Champions League contre le FC Shakhtar Donetsk, qui évoluait à domicile.

Comme on pouvait s’y attendre, le match démarrait tambour battant entre deux formations résolument tournées vers l’offensive. La première grosse occasion était pour Dortmund : à la 17e minute, sur un corner de Marco Reus, Mats Hummels plaçait une puissante tête qui rebondissait sur la barre transversale d’Andriy Pyatov.

Sonnés, les hommes de Lucescu accusaient le coup pendant quelques minutes avant de reprendre leurs esprits sous l’impulsion de Darijo Srna. C’était justement le Croate qui ouvrait la marque sur coup franc à la 31e minute, se jouant du mur pour tromper Weidenfeller, parti trop tard.

Les locaux reprenaient leur marche en avant et c’est contre le cours du jeu que Dortmund égalisait à quatre minutes de la pause. Sur un centre côté droit de Mario Götze mal dégagé par la défense ukrainienne, Robert Lewandowski héritait du ballon et crucifiait Pyatov, signant son cinquième but cette saison en UEFA Champions League.

La partie change de physionomie en seconde période pour s’apparenter à une bataille au milieu du terrain. Sur une action anodine, le Shakhtar reprenait la main à la 68e minute : sur un long ballon de Yaroslav Rakitskiy, Douglas Costa contrôlait dans la surface avant de fusiller Weidenfeller, plongeant la Donbass Arena en plein délire.

À l’approche du coup de sifflet final, les Allemands se jetaient à l'attaque, le Shakhtar jouant la carte du contre. Mais au moment où les dés semblaient jetés, Dortmund obtenait un corner. Marcel Schmelzer se chargeait de le tirer et l’expédiait sur la tête de Hummels, qui ne laissait aucune chance à Pyatov. Contre toute attente, Dortmund faisait la bonne opération et qui devra confirmer à domicile le 5 mars.

Haut