UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Benfica vise à freiner l'élan du Barça

"Ne pas perdre dans un tel match est un bon résultat", a confié Jorge Jesus alors que son SL Benfica se prépare à recevoir le FC Barcelona dans le Groupe G.

L'entraîneur du Benfica Jorge Jesus donnant ses instructions lundi à l'entraînement
L'entraîneur du Benfica Jorge Jesus donnant ses instructions lundi à l'entraînement ©AFP/Getty Images

Jorge Jesus a confié qu'un match nul devant le FC Barcelona dans le Groupe G de l'UEFA Champions League serait un bon résultat pour son équipe du SL Benfica. Pour Tito Vilanova, le club de Lisbonne vise les trois points.

Benfica
Jorge Jesus, entraîneur
Pour moi, affronter le Barça est normal car nous sommes en Champions League, là où on affronte les meilleures équipes. Nous avons joué le Celtic, maintenant c'est au tour de Barceone. Nous allons essayer de les arrêter comme toutes les autres équipes. Nous les respectons, mais nous ne les craignons pas.

Le Barça, ce n'est pas simplement (Lionel) Messi. Xavi (Hernández) et (Andrés) Iniesta sont ceux qui apportent de la qualité à leur jeu offensif dans les zones clés où Messi apparaît pour marquer. Nous devons défendre correctement, mais avec leur technique individuelle ils peuvent faire la différence. Un point face aux favoris serait un bon résultat. Ne pas perdre dans un tel match est un bon résultat.

Ce week-end
Vendredi : FC Paços de Ferreira 1-2 Benfica (Cícero 16e ; Lima 18e 71e)
Artur ; Maxi Pereira, Jardel, Garay, Melgarejo ; Matić (Martins 67e), Pérez, Nolito (Gaitán 46e), Salvio ; Rodrigo (Almeida 80e), Lima.

• Buteur après avoir fait son entrée en cours de match la semaine précédente, Lima a inscrit deux buts pour sa première titularisation avec Benfica. 

Blessés et suspendus
Óscar Cardozo est absent en raison d'une blessure à la cuisse, mais Pablo Aimar devrait être remis de son problème à la jambe droite.

Barcelone
Tito Vilanova, entraîneur

Je ne pense pas que le Benfica restera au milieu pour nous attendre. C'est leur premier match à domicile et je ne pense pas qu'ils se contenteront d'un point. L'attaque de Benfica m'inquiète, mais nous jouons notre jeu. Séville avait également de bons ailiers et a créé le danger en contre, mais le plus important ici sera de ne pas perdre notre identité et de conserver notre style de jeu. Nous verrons qui pourra jouer chez nous puis nous analyserons les forces de l'adversaire.

Ce ne sera pas facile, comme nous l'avons vu lors de nos deux derniers matches ici, où nous n'avions pas marqué [les deux seules visites du Barça se sont soldées par deux matches nuls et vierges]. Ils sont solides en attaque et dangereux sur les ailes. Benfica est un grand club, et en raison de ce qu'ils ont fait dans le passé, ils ont gagné notre respect.

Ce week-end
Samedi : Sevilla FC 2-3 Barcelona (Trochowski 26e, Negredo 48e ; Fàbregas 53e 89e, Villa 90e+3)
Valdés ; Alves (Villa 79e), Song, Mascherano, Alba ; Busquets (Thiago 75e), Xavi, Fàbregas ; Alexis (Tello 70e), Messi, Pedro.

• Les deux buts de Cesc Fàbregas à Séville étaient ses premiers en Liga depuis le 8 janvier.

Blessés et suspendus
Gerard Piqué (entorse de la cheville) reste indisponible tandis que Thiago Alcántara sera absent les huit prochaines semaines après avoir contracté une blessure aux ligaments du genou droit à Séville. Vilanova a confié qu'il attendait de voir si le capitaine Carles Puyol (genou), Iniesta (adducteur) et Adriano (bassin) "peuvent jouer 90 minutes ou s'ils peuvent jouer la moindre minute".

Le saviez-vous ?
La dernière visite du Barça à Lisbonne s’est terminée sur le score de 5-2 contre le Sporting Clube de Portugal, en phase de groupes 2008/09, avec notamment des buts de Gerard Piqué et Lionel Messi. Leur bilan total au Portugal est de 3V 3N et 4D. Le dernier revers a été infligé par le CF Os Belenenses au premier tour de la Coupe UEFA 1987/88, mais le Barça se qualifiait malgré tout (score tot. 2-1).