Le Real signe un come-back pour gagner

Real Madrid CF 3-2 Manchester City FC
Les champions d'Espagne ont marqué deux fois dans les trois dernières minutes pour arracher la victoire.

Les joueurs du Real Madrid ravis par Cristiano Ronaldo
Les joueurs du Real Madrid ravis par Cristiano Ronaldo ©Getty Images

Cristiano Ronaldo a marqué dans les dernières secondes pour offrir au Real Madrid CF une victoire spectaculaire contre le Manchester City FC.

Après avoir dominé les 45 premières minutes, les Espagnols se faisaient surprendre par Edin Džeko en milieu de deuxième période. Le match prenait alors vie et Marcelo égalisait à un quart d'heure de la fin. Aleksandr Kolarov redonnait l'avantage à City à la 85e minute avant l'égalisation de Karim Benzema. Ronaldo avait le dernier mot.

Alors que les Merengues signent leur pire départ en championnat depuis 11 ans, ils se montraient sereins face à la défense anglaise. Ronaldo, vainqueur à sept reprises face à City avec le Manchester United FC, était en jambes et testait rapidement Joe Hart, égal à la belle frappe du Portugais. Quelques instants plus tard, la frappe de Ronaldo rebondissait sur Gonzalo Higuaín mais Hart réalisait un nouvel arrêt réflexe pour secourir City.

Mis à part une fois lors de leurs 25 dernières sorties d'UEFA Champions League, les nonuples champions d'Europe ont toujours marqué. Ils étaient tout près de poursuivre ce beau record à deux reprises par Marcelo après la pause. Ce sont finalement les champions d'Angleterre qui frappaient les premiers. Après avoir joué un une-deux avec Carlos Tevez, Yaya Touré lançait la contre-attaque et servait Džeko qui prenait Iker Casillas à contre-pied d'une frappe à ras de terre.

Marcelo envoyait une frappe enroulée pour remettre les deux équipes à égalité mais City reprenait les devants sur un coup franc de Kolarov qui filait devant Casillas, qui plongeait trop tard, trompé par la course des attaquants anglais. Alors que la défaite leur pendait au nez, Benzema recevait une passe de Di María et égalisait. Puis Ronaldo concluait le come-back parfait en frappant de la gauche pour tromper Hart.