UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Barcelone n'est pas "en fin de cycle"

Pour Gerard Piqué, parler de la "fin d'une ère" au Barça est prématuré. Et il compte le prouver mardi, lors de la demi-finale retour contre Chelsea.

Piqué ©AFP/Getty Images

Pour Gerard Piqué, parler de la "fin d'une ère" pour qualifier le FC Barcelona, même après deux défaites de rang, est prématuré. Et il compte le prouver mardi, lors de la demi-finale retour de l'UEFA Champions League contre le Chelsea FC.

Vaincu 2-1 par le Real Madrid CF samedi soir au Camp Nou, le groupe de Josep Guardiola est arrivé au bout du chemin, selon certains observateurs. Désormais à sept longueurs des Madrilènes en Liga, Barcelone s'est aussi incliné 1-0 à Chelsea, en demi-finale aller de l'UEFA Champions League. Les Blaugrana pourraient donc perdre leurs couronnes nationale et européenne.

Piqué n'est pas du tout de cet avis. "C'est facile de dire qu'on arrive en fin de cycle", lance le défenseur international espagnole. "Une équipe qui a gagné autant de titres mérite un peu plus de respect."

Barcelone doit l'emporter pour atteindre la finale, c'est pourquoi Piqué balaie toute idée de doute. "Je ne pense pas qu'un seul de nos supporters doute de cette équipe", explique-t-il. "On a beaucoup donné et on peut perdre un match contre un très bon adversaire, mais je suis sûr que le Camp Nou va être à fond derrière nous. Les fans culés sont pessimistes de nature, mais on a de bonnes chances de se qualifier pour une nouvelle finale et il faut savourer ce moment."

S'il est aligné face aux Blues, Piqué sera surmotivé, lui qui n'est plus titulaire incontournable. Auteur de 16 apparitions en Liga et de quatre titularisations en UEFA Champions League, le défenseur central de 25 ans privilégié l'avenir immédiat de son club au sien. "Je suis avant tout un fan de Barcelone", rappelle-t-il. "Mon grand-père m'a fait membre du club à ma naissance, alors peu importe que je joue ou pas. Je veux juste que le Barça aille en finale."

Pour cela, il faudra arrêter Didier Drogba, buteur à l'aller, et les atouts physiques de Piqué plaident en sa faveur. "J'ai déjà rencontré Drogba plusieurs fois", clame l'ancien joueur du Manchester United FC. "Je me souviens de la demi-finale en 2009. C'est l'un des meilleurs attaquants que j'aie vus. Ce n'est pas facile de marquer autant de buts tous les ans."

"Il faudra être nous-mêmes, bien faire tourner le ballon et concrétiser nos occasions", conclut-il. "Si on a 70 % de possession, on aura de grandes chances de passer. Mais Chelsea, c'est du costaud, avec des joueurs comme (Frank) Lampard et Drogba."