UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Di Matteo, la chance du débutant ?

Roberto Di Matteo affirme que Chelsea "a besoin d'une grande performance et d'un peu de chance" pour inverser la tendance contre Naples.

Chelsea - Napoli ©Getty Images

Roberto Di Matteo affirme que le Chelsea FC "a besoin d'une grande performance et d'un peu de chance" pour inverser la tendance contre le SSC Napoli, qui l'a emporté 3-1 en 8es de finale aller de l'UEFA Champions League.

Chelsea
Roberto Di Matteo, entraîneur
Nous sommes impatients. Nous savons que nous avons un gros boulot mais l'équipe est en bonne forme et tout le monde est disponible alors nous sommes confiants. Nous voulons terminer la saison de la meilleure façon et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixé. Nous avons bien commencé avec les deux premiers matches.

 Naples mérite son avance. Il va nous falloir une grande performance, et aussi un peu de chance, si nous obtenons ces deux choses, je suis convaincu que ça peut passer.

Ce week-end
Samedi : Chelsea 1-0 Stoke City FC (Drogba 68e)
Čech ; Ivanović (David Luiz 46e), Cahill, Terry, Cole ; Meireles (Mata 38e), Mikel (Sturridge 67e) ; Ramires, Lampard, Kalou ; Drogba.

• Didier Drogba a marqué son 100e but en Premier League, offrant la victoire à Chelsea face à une équipe de Stoke réduite à 10 après l'expulsion de Ricardo Fuller à la 25e minute. Chelsea n'a gagné que deux de ses sept derniers matches de Premier League et seulement sept sur ses 18 derniers matches toutes compétitions confondues.

Blessures
Raul Meireles est suspendu, alors que José Bosingwa est absent depuis le match aller à Naples, le 21 février, pour un problème aux ischio-jambiers.

Napoli
Walter Mazzarri, entraîneur
On sait à quoi s'attendre et quoi faire. C'est vrai, l'entraîneur a changé, mais pas la tactique – ils ont gagné leurs deux matches depuis l'arrivée de Di Matteo, c'est bon pour leur moral et donc moins bon pour le mien – mais j'ai confiance en mon équipe. Si on joue comme d'habitude, on n'a rien à craindre. Mes joueurs ont beaucoup progressé ces dernières saisons. On sait que, si on est au top, on peut rivaliser avec n'importe qui.

C'est super d'arriver au même niveau que le grand Napoli des années 80 et 90, avec Maradona et compagnie. C'était déjà un exploit d'atteindre les 8es mais, maintenant, on a l'habitude de surprendre tout le monde, ça en devient presque normal.

Tout résultat qualificatif me conviendra mais, comme j'aime le football, j'aimerais qu'on marque un ou deux buts. Quand on n'a pas le ballon, je veux voir 11 lions qui les agressent constamment ; quand on le récupère, il faut savoir l'utiliser intelligemment.

Ce week-end
Vendredi : Napoli 6-3 Cagliari Calcio (Hamšík 10e, Cannavaro 19e, Astori c.s.c. 30e, Lavezzi 56e s.p., Gargano 70e, Maggio 84e ; Larrivey 37e, 77e et 90e+2)
De Sanctis ; Campagnaro, Cannavaro, Aronica ; Zúñiga, Gargano (Vargas 74e), Inler, Dossena ; Hamšík (Maggio 63e), Lavezzi (Cavani 59e) ; Pandev.

• Paolo Cannavaro a marqué son premier but de la saison. Les Partenopei ont conquis leur sixième victoire de rang, leur plus longue série depuis les 7 succès de l'équipe emmenée par Maradona en janvier/février 1988.

Blessures
Naples est presque au complet, Miguel Britos (pied) et Gianluca Grava (cuisse) faisant partie du voyage après avoir manqué le match contre Cagliari.

Bon à savoir
Après une défaite par deux buts d'écart au moins à l'aller Chelsea ne s'est jamais qualifié au retour (trois précédents). Chelsea a perdu une fois 3-1 à l'aller à l'extérieur, c'était contre l'AS Monaco FC en demi-finale, en 2004, un nul 2-2 à Londres lui a été fatal.