UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'OM tient son exploit

FC Internazionale Milano 2-1 Olympique de Marseille(tot. 2-2)
Le but du remplaçant Brandão fait le bonheur de Marseille à San Siro malgré la défaite.

L'OM tient son exploit
L'OM tient son exploit ©UEFA.com

L’Olympique de Marseille s’est qualifié dans les arrêts de jeu pour les quarts de finale de l’UEFA Champions League, une première depuis 19 ans pour le club français.

Steve Mandanda, impérial face aux attaquants milanais en multipliant les parades et les miracles, aura été le grand homme du début de match avant que Brandão ne lui vole la vedette en égalisant et en qualifiant son équipe dans les arrêts de jeu.

Diego Milito avait ouvert le score en fin de match, mais après l’égalisation du Brésilien de l’OM, l’expulsion de Steve Mandanda et un penalty marqué à la dernière seconde resteront anecdotiques.

Dès le début de match, Mandanda sauvait son équipe en repoussant un tir à bout portant de Wesley Sneijder sur un débordement de Javier Zanetti (8e).

Trois minutes plus tard, Diego Milito récupérait un centre de Wesley Sneijder dans la surface de la poitrine et le déviait sur le poteau marseillais. Mandanda parvenait finalement à s’emparer de la balle (11e).

Petit à petit, les Marseillais reprenaient confiance et laissaient passer l’orage jusqu’à leur vraie première occasion : Loïc Rémy plaçait une tête puissante sur un long centre de César Azpilicueta et loupait de peu le cadre (18e).

Les deux équipes allaient ensuite multiplier les contres, mais les défenses prenaient le dessus sur les attaques.

Dans les arrêts de jeu, Mandanda confirmait son exceptionnelle prestation en captant parfaitement la frappe cadrée de Wesley Sneijder sur coup franc.

À la reprise, l’Inter ne parvenait pas à s’imposer et Claudio Ranieri remplaçait Wesley Sneijder et Diego Forlán.

Diego Milito ouvrait enfin le score pour l'Inter sur un énorme cafouillage de la défense marseillaise après un corner d’Esteban Cambiasso. Giampaolo Pazzini frappait le premier, l'OM repoussait mais l'Argentin parvenait à pousser le ballon dans les filets en pleine surface (1-0, 75e).

Les deux équipes se dirigeaient vers la prolongation, mais sur un ultime dégagement de Mandanda, Brandão s’emparait du ballon dans la surface adverse, grâce à un amorti... du dos, et se défaisait du marquage pour égaliser du gauche dans les arrêts de jeu (90+2)

Sur la remise en jeu, Mandanda fauchait Pazzini en pleine surface et recevait son deuxième carton jaune synonyme d’expulsion. Il ratera les quarts

Son remplaçant, Gennaro Bracigliano, encaissait le penalty de Pazzini (2-1, 90e+4), mais l’OM tenait son exploit car c'était la dernière action du match.