UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Jesus a foi en Benfica

Jorge Jesus prédit des buts benfiquistes pour la visite du Zenit Saint-Pétersbourg en 8es de finale retour. Les Russes mènent 3-2 après le match aller.

Benfica - Zenit ©AFP/Getty Images

Jorge Jesus, l'entraîneur du SL Benfica, prédit des buts pour la visite du FC Zenit St Petersburg dans la capitale portugaise, lors des 8es de finale retour de l'UEFA Champions League alors que Luciano Spalletti, l'entraîneur des Russes, compte sur le "caractère" de ses joueurs pour tenir lors du match "le plus important dans l'histoire du Zenit", après la victoire 3-2 à l'aller.

Benfica
Jorge Jesus, entraîneur 
Dans notre stade, avec une bonne pelouse et un temps normal, on peut se qualifier. Nous savons que nous affrontons une bonne équipe, une équipe forte, avec cinq joueurs qui font partie de la sélection russe qui a battu le Danemark la semaine dernière. En plus de leurs individualités, c'est un collectif qui est au point tactiquement. Mais dans notre stade, avec nos supporters derrière nous, je pense que l'on peut gagner.

Je prévois que les deux équipes marqueront, et je crois que nous allons marquer davantage que et je crois que nous allons nous qualifier. Nous voulons vraiment atteindre ces quarts de finale et après le résultat du match aller, avec nos fans et nos qualités je pense qu'on va le faire.

Ce week-end
Vendredi : Benfica 2-3 FC Porto (Cardozo 41e et 48e ; Hulk 7e, Rodríguez 64e, Maicon 87e)
Artur ; Emerson, Luisão, Garay (Vítor 71e), Pereira ; Gaitán, Javi García (Oliveira 90e), Witsel, Nolito ; Aimar (Rodrigo 52e), Cardozo.

Blessés et suspendu
Pablo Aimar est suspendu, alors que Ezequiel Garay (genou gauche) a pris un coup face à Porto. Yannick Djaló s'est blessé à la cuisse droite à l'entraînement, samedi.

Zenit
Luciano Spalletti, entraîneur
Je pense que ce sont mes joueurs qui vont décider du sort du match. On vise la qualification. J'ai toujours dirigé des équipes de caractère et je suis persuadé que ça va pencher dans la balance. Contre Porto, on n'a pas bien joué mais on est passés. Je suis sûr qu'on sera bien meilleurs contre Benfica. Le meilleur joueur portugais actuel fait partie de mon effectif, c'est mon N° 10 (Danny).

Il s'agit du match le plus important dans l'histoire du Zenit et je veux que mes joueurs soient au top tout au long de la partie. Il ne faut pas jouer le nul dans une telle rencontre. Il n'y a pas de favori. Il faudra jouer pour gagner. Dans ma profession, de tels matches sont la panacée. À ce niveau, chaque match a une saveur particulière.

Ce week-end
Samedi : PFC CSKA Moskva 2-2 Zenit (Dzagoev 17e, Musa 68e ; Kerzhakov 1re et 56e)
Malafeev ; Anyukov, Lombaerts, Hubočan, Criscito ; Fayzulin (Zyryanov 74e), Semak, Denisov, Shirokov, Arshavin (Lazović 55e) ; Kerzhakov (Kanunnikov 90e+3).

Blessés
Le gardien Vyacheslav Malafeev (mollet) et Criscito (indigestion) ont repris après avoir manqué le match aller, mais Aleksandr Bukharov est toujours blessé aux ischios. Danny est absent jusqu'à la fin de la saison.

Bon à savoir  
Ces deux équipes s'affrontent pour la première fois au Portugal. Benfica n'a jamais perdu à domicile contre des Russes (2 victoires, 2 nuls).