UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Mazzarri : "Faire un bon match là-bas"

Les réactions des deux entraîneurs Walter Mazzarri et André Villas-Boas après la victoire 3-1 de Naples face à Chelsea en 8es de finale aller.

Napoli - Chelsea ©Getty Images

Les réactions des deux entraîneurs Walter Mazzarri et André Villas-Boas après la victoire 3-1 de Naples face à Chelsea en 8es de finale aller de l'UEFA Champions League en Italie.

Walter Mazzarri, entraîneur du Napoli
On aurait pu marquer un quatrième but, mais on n'a pas eu de chance. C'est dommage car on aurait été plus détendus avec un avantage de trois buts. Chelsea est très fort à la maison, alors il faudra faire un bon match là-bas.

Ce soir, on a eu du mal pendant dix minutes après ce but donné par un faux-rebond qui a trompé (Paolo) Cannavaro. Cette équipe n'en finit plus de me surprendre. Après une bonne entame, on a été très forts pour réagir comme ça. C'est normal de ne pas être toujours à 100 % , mais cette saison, on a toujours répondu présent dans les grands matches.

On sait bien qu'on n'est pas encore qualifiés. On a vu ce soir que Chelsea a de grands joueurs qui peuvent facilement marquer deux buts à domicile. Je suis heureux d'avoir eu l'expérience de jouer contre Manchester City en phase de groupes. On sait à peu près à quoi s'attendre à Londres.

André Villas-Boas, manager de Chelsea
Après notre but, on a eu l'occasion de porter le score à 2-0, on en a manqué quelques-unes, et on aurait pu s'éviter quelques erreurs. Et avec la force offensive de Naples, on a été punis. Ce troisième but aurait pu être évité.

Rentrer à la maison avec seulement un but à rattraper aurait été meilleur. Deux buts, c'est plus difficile mais pas impossible bien sûr. Le nombre d'occasions qu'on se crée et l'ambiance à Stamford  Bridge pourraient faire la différence.

On va analyser ça de près. Il y a certaines choses qu'on doit améliorer. Si on avait mené 2-0, cela aurait été différent. C'est une question d'efficacité, et Naples l'a eu. Les statistiques sont très similaires. C'était un match ouvert.

Naples a marqué son troisième but lors de notre meilleure période et ça nous a un peu affectés. On a eu quelques occasions après, notamment par Didier [Drogba]. On a 90 minutes devant nous et grâce à ce but inscrit à l'extérieur, on a la possibilité de renverser la tendance.