UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le capitaine de Genk prêt à relever le défi

David Hubert est impressionné par les adversaires de Genk : il admet avoir joué contre Valence, Chelsea et le Bayer "uniquement sur PlayStation".

László Köteles espère mener Genk à l'exploit en Champions League
László Köteles espère mener Genk à l'exploit en Champions League ©Getty Images

Le titre de champion de Belgique la saison passée n'était que le début d'une formidable aventure pour le KRC Genk, qui signe son retour en phase de groupes de l'UEFA Champions League après neuf ans d'absence en accueillant le Valencia CF, avant d'affronter le Chelsea FC et le Bayer 04 Leverkusen au sein du Groupe E.

Fondé en 1988 de la fusion du KFC Winterslag et du K. Waterschei SC Thor Genk, le club a remporté trois championnats et autant de Coupes de Belgique, mais ce niveau de compétition est une grande première pour la plupart de l'effectif actuel. Comme le décrit David Hubert, le jeune capitaine de l'équipe (23 ans) : "Jusqu'à maintenant, des stars comme ça, on les a affrontées uniquement sur PlayStation."

Le milieu de terrain est impatient d'entendre l'hymne de l'UEFA Champions League retentir avant leur premier match. "C'est magnifique pour l'équipe, pour le club et pour moi", s'enthousiasmait-il. "C'est un rêve qui se concrétise. On a peut-être une chance de terminer à la troisième place de ce groupe. Je ne dirais pas qu'on vise la qualification en 8es, mais finir troisième serait déjà incroyable pour cette équipe."

Genk n'en serait sans doute pas là sans les exploits de son gardien hongrois László Köteles (27 ans), qui a arrêté deux tentatives dans "la première séance de tirs au but de [sa] vie", face au Maccabi Haifa FC, battu 4-1 dans cet exercice après un score cumulé de parité (2-1 ; 1-2). Le portier est galvanisé par le prestige de ses adversaires, tous finalistes de l'UEFA Champions League depuis 2000. "Chelsea, Valence et Leverkusen sont des équipes incroyables, mais elles devront venir ici, et à Genk, nous sommes très forts."

Pour tenter de réaliser l'exploit, les Belges pourront s'appuyer sur l'expérience de leur milieu offensif Thomas Buffel, qui a déjà participé à la compétition sous le maillot du Feyenoord et du Rangers FC. "Je crois que c'est très important pour le football belge", déclarait l'international (35 sélections). "Tout le monde en est fier, en Belgique. J'ai disputé la Champions League avec Feyenoord et les Rangers : c'était fantastique, mais comme Genk est un club plus modeste, l'exploit est d'autant plus grand."