UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Zurich conserve l'espoir face au Bayern

Jupp Heynckes déclare que le Bayern prend très au sérieux son déplacement à Zurich, alors que Urs Fischer veut "rendre l'impossible possible".

Avant-match ©Getty Images

Vainqueur 2-0 dans son barrage aller de l'UEFA Champions League face au FC Zürich, le groupe du FC Bayern München n'envisage même pas de ne pas valider sa qualification mardi.

Les Bavarois auraient sans doute pu s'imposer plus largement à Munich la semaine dernière, mais les buts de Bastian Schweinsteiger et d'Arjen Robben confirment plus que jamais leur étiquette de favoris. Côté zurichois, la période est difficile : septième de la Super League suisse, après leur défaite 2-0 samedi face au Neuchâtel Xamax FC, le défi semble de taille. Pourtant, tout le monde n'est pas résigné à une élimination.

"Il existe encore une chance de qualification, et nous y croiront", déclarait l'entraîneur Urs Fischer, qui aura pour mission de "rendre l'impossible possible". "Nous avons bien joué à Munich, notamment en les frustrant en première période", ajoutait-il, soutenu par son attaquant Admir Mehmedi : "Nous n'avons que deux buts de retard, tout est encore ouvert."

Quel est l'état d'esprit du Bayern, troisième de la Bundesliga et plein de confiance après sa victoire 5-0 sur le Hamburger SV le week-end dernier ? "L'équipe a faim de succès, les joueurs veulent se qualifier pour la phase de groupes de la Champions League", annonçait le coach Jupp Heynckes.

"Nous préparons ce match avec beaucoup de sérieux. À domicile, ils voudront pratiquer un jeu plus courageux, plus offensif. Nous ne devons pas leur permettre d'y parvenir. Sur la scène européenne, il y a une chose à éviter : sous-estimer un adversaire. Nous ne commettrons pas cette erreur. Nous alignerons notre meilleure équipe possible."

Cette équipe devrait inclure Franck Ribéry et Arjen Robben, tous deux de retour de blessure et buteurs contre Hambourg. Schweinsteiger estime que son équipe devrait profiter de sa bonne dynamique actuelle pour inscrire un but à l'extérieur.

"Ça serait bien d'ouvrir le score", déclarait le milieu de terrain allemand. "Zurich tentera tout et pourra compter sur ses supporteurs. Ils n'abandonneront pas et essayeront d'effacer leurs deux buts de retard. Mais une chose est certaine : le FC Zürich ne l'emportera pas 3-0."

Mario Gomez, auteur de son premier but en championnat face à Hambourg, adopte une approche légèrement différente. "Si nous n'encaissons aucun but, alors nous serons en Champions League", analysait-il. "C'est notre objectif principal. Nous ne devons pas penser à battre Zurich 5-0 ou 6-0. Nous devons rester hermétiques, nous qualifier pour la Champions League et rentrer chez nous. Un point c'est tout."

Sélectionné pour vous