UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Rémi Garde : "Heureux et soulagé"

Les déclarations de l'entraîneur lyonnais Rémi Garde ainsi que des joueurs des deux camps après la qualification de Lyon sur le terrain de Kazan.

Rubin - Lyon ©Getty Images

Les déclarations de l'entraîneur lyonnais Rémi Garde ainsi que des joueurs des deux camps après la qualification de Lyon sur le terrain du FC Rubin Kazan. Grâce à son match nul 1-1 (tot. 4-2) en barrage retour en Russie, l'OL disputera sa 12e phase de groupes de l'UEFA Champions League consécutive.

Rémi Garde, entraîneur de Lyon
On est satisfaits de se qualifier contre une solide équipe du Rubin Kazan. On est heureux et soulagés. Je suis particulièrement content pour les joueurs. J'ai essayé de ne pas penser aux enjeux de ce match et à tout le reste, et de me concentrer simplement sur le match lui-même. J'étais conscient de leurs talents tactiques. Ils rendent toujours la vie dure à leurs adversaires. On a essayé de bloquer leurs ailiers de leur 3-5-2. C'était le plus important. Et les joueurs ont appliqué notre tactique à merveille. On était loin d'être à l'aise, mais on a réussi à les stopper.

Bakary Koné, défenseur lyonnais
Mon but est un moment de pure joie. Je me sens parfaitement à l'aise dans cette équipe (qu'il a rejointe cet été en provenance de l'EA Guingamp). Mes coéquipiers m'ont donné un accueil parfait et je suis fier de faire partie de cette équipe.

Hugo Lloris, gardien de but de Lyon
(La qualification) est le résultat que l'on voulait. C'était serré jusqu'à la fin. On aurait pu marquer avant eux. Il faut les féliciter pour avoir tout donné contre nous jusqu'au bout. C'était un match difficile, un match clé pour toute notre saison. Une fois encore, on était mené et on est revenus pour éviter une défaite (c'est le cinquième match consécutif que Lyon est mené mais ne perd pas). On doit garder cet état d'esprit.

Kurban Berdyev, entraîneur du Rubin
On savait que Lyon jouerait dans son camp et essayerait de mener des contres rapides. On a eu des occasions après l'ouverture du score, mais on n'avait presque plus de jus à ce moment. On a manqué d'énergie en seconde mi-temps, surtout au milieu. Christian Noboa et Bebras Natcho ont tout donné, mais Lyon a commencé à trouver des espaces et a fini par en profiter. Obafemi Martins a fait une belle entrée en jeu. C'est dommage qu'il ne puisse pas jouer plus, il n'est pas dans sa meilleure forme pour le moment.

Bebras Natcho, milieu du Rubin
L'OL est une bonne équipe, mais on n'avait pas peur. On a un calendrier très compliqué et beaucoup de joueurs blessés, mais on s'est bien débrouillé, même si la charge de travail est énorme. On aurait pu passer, mais on a fait trop d'erreurs à l'aller. Aujourd'hui, on a fait ce qu'on pouvait. On a eu des occasions d'en marquer un deuxième, mais on les a laissé égaliser. C'est le foot. Maintenant, on va jouer l'UEFA Europa League, tous les matches y seront difficiles aussi.