UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Lyon a tenu au Tatarstan

FC Rubin Kazan 1-1 Olympique Lyonnais (tot. 2-4)
À un but de l'élimination dans le dernier quart d'heure, les Lyonnais se sont qualifiés en Russie.

Rubin - Lyon ©Getty Images

L'Olympique Lyonnais jouera la phase de groupes de l'UEFA Champions League pour la douzième année consécutive après avoir ramené le nul 1-1 de la pelouse du FC Rubin Kazan. Les Français l'emportent 4-2 sur l'ensemble des deux matches.

Après avoir contenu leur adversaire dans une première période fermée, les Gones ont encaissé l'ouverture du score de Bebras Natcho à 13 minutes de la fin. Un but aurait alors suffi à Kazan pour effacer la défaite 3-1 à l'aller mais c'est au contraire Bakary Koné qui a égalisé de la tête.

Les joueurs de Kurban Berdyev échouent de peu après avoir marqué le premier but dans les deux matches de cette confrontation. Si Gökdeniz Karadeniz avait pu convertir son occasion de la 34e minute, la rencontre aurait probablement eu une autre allure.

Car le Rubin Kazan a passé la vitesse supérieure dans la seconde période. Christian Noboa visait à côté et Lyon, du fait de la volonté des Russes d'aller de l'avant, trouvait un peu plus d'espace. Il fallait que Vitali Kaleshin dégage sur sa ligne devant Gomis.

La pression des Tatares trouvait sa récompense quand la reprise de volée de Natcho, servi par Obafemi Martins, faisait mouche. La qualification était à portée de crampons et Kazan donnait tout pour l'obtenir. Le match devenait un peu fou et, sur un corner de Kim Källström, Koné montait plus haut que Sergei Ryzhikov, le gardien russe et libérait les Lyonnais de la tête.