UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Real veut perpétuer la tradition européenne

"Jamais deux sans trois" : le Real Madrid CF espère que le dicton va se vérifier au moment d'accueillir son rival du FC Barcelona en demi-finale aller de l'UEFA Champions League.

Avant-match ©Getty Images

"Jamais deux sans trois" : le Real Madrid CF espère que le dicton va se vérifier au moment d'accueillir son rival du FC Barcelona en demi-finale aller de l'UEFA Champions League.

• Le Real a par deux fois pris le meilleur sur le Barça au même stade de la compétition avant de soulever le trophée, en 1960 et 2002.

• En outre, José Mourinho a éliminé les Catalans dans le dernier carré de l'édition 2009/10 à la tête du FC Internazionale Milano, décuplant l'espoir madrilène de disputer la finale de Wembley malgré l'hégémonie actuelle des hommes de Josep Guardiola qui se sont toutefois incliné le 20 avril en finale de la Coupe du Roi contre le Real.

Précédents
• Toutes compétitions confondues, le Real compte 81 succès, pour 78 à Barcelone et 37 nuls.

• Leur dernière confrontation à Santiago Bernabéu s'est terminée sur le score de 1-1 en Liga, le 16 avril, Cristiano Ronaldo répondant à la 82e minute à Lionel Messi (53e), tous deux ayant marqué sur penalty. Les Merengue ont fini la rencontre à dix suite à l'expulsion de Raúl Albiol mais ont mis fin à cinq revers consécutifs en championnat face aux Catalans depuis l'arrivée de Guardiola en 2008.

• C'était le 81e choc en Liga entre les deux géants dans la capitale ibérique, le Real cumulant 50 victoires, pour 16 défaites et 15 partages des points. Quatre jours plus tard, un but de Cristiano Ronaldo à la 13e minute de la prolongation a donné la victoire au Real en finale de la Coupe du Roi à Valence, contre Barcelone (1-0).

• Barcelone a infligé un sévère 5-0 à son rival lors du match aller au Camp Nou, le 29 novembre, grâce à Xavi Hernández (9e), Pedro Rodríguez (17e), David Villa (64e et 67e) et Jeffren (88e), alors que Sergio Ramos était exclu côté madrilène.

• Le dernier succès du Real remonte au 4-1 du 7 mai 2008.

• Ce match tombe 51 ans jour pour jour après la victoire madrilène 3-1 à Barcelone en demi-finale retour de la Coupe d'Europe 1959/60. Grâce à ce succès du 27 avril 1960, les Merengues se sont qualifiés 6-2 en score cumulé avant de l'emporter 7-3 sur l'Eintracht Frankfurt en finale.

• La saison suivante, dès le 1er tour, le Barça est devenu la première équipe à éliminer le Real sur la scène européenne (2-2 à Madrid puis 2-1 en Catalogne).

• Le troisième duel a tourné à l'avantage du Real de Vicente del Bosque sur le Barça de Carlos Rexach, battu 3-1 au total en demi-finales de l'UEFA Champions League 2001/02 (2-0 au Camp Nou puis 1-1 à domicile). Comme en 1960, suite à cette qualification, les Madrilènes ont remporté la compétition, cette fois-ci aux dépens du Bayer 04 Leverkusen, vaincu 2-1 à Glasgow.

• Les équipes alignées à Santiago Bernabéu le 1er mai 2002 étaient les suivantes :
Real Madrid : César, Salgado, Roberto Carlos, Hierro, Helguera, Figo (McManaman, 68e), Solari, Makelele, Raúl, Zidane (Flávio Conçeicão, 46e), Guti (Pavón, 87e).
Barcelona : Bonano, De Boer, Abelardo, Coco (Overmars, 46e), Puyol, Rochemback (Geovanni, 67e), Luis Enrique, Xavi, Cocu (Sergi, 75e), Saviola, Kluivert.

• Xavi et Carles Puyol étaient présents côté catalan, alors que Iker Casillas et Aitor Karanka, aujourd'hui respectivement capitaine et entraîneur adjoint, étaient restés sur le banc madrilène.

Repères
• Le Real, nonuple vainqueur de l'épreuve, a déjà disputé 13 finales et 21 demi-finales, où il a jusqu'à présent enregistré 12 qualifications pour 9 éliminations :
2002/03 Juventus : 2-1 (d), 1-3 (e)
2001/02 FC Barcelona : 2-0 (e), 1-1 (d)
2000/01 FC Bayern München : 0-1 (d), 1-2 (e)
1999/2000 FC Bayern München : 2-0 (d), 1-2 (e)
1997/98 Borussia Dortmund : 2-0 (d), 0-0 (e)
1988/89 AC Milan : 1-1 (d), 0-5 (e)
1987/88 PSV Eindhoven : 1-1 (d), 0-0 (e)
1986/87 FC Bayern München : 1-4 (e), 1-0 (d)
1980/81 FC Internazionale Milano : 2-0 (d), 0-1 (e)
1979/80 Hamburger SV : 2-0 (d), 1-5 (e)
1975/76 FC Bayern München : 1-1 (d), 0-2 (e)
1972/73 AFC Ajax : 1-2 (e), 0-1 (d)
1967/68 Manchester United FC : 0-1 (e), 3-3 (d)
1965/66 FC Internazionale Milano : 1-0 (d), 1-1 (e)
1963/64 FC Zürich : 2-1 (e), 6-0 (d)
1961/62 R. Standard de Liège : 4-0 (d), 2-0 (e)
1959/60 FC Barcelona : 3-1 (d), 3-1 (e)
1958/59 Club Atlético de Madrid : 2-1 (d), 0-1 (e), 2-1 (n, match à rejouer)
1957/58 Vasas SC : 4-0 (d), 0-2 (e)
1956/57 Manchester United FC : 3-1 (d), 2-2 (e)
1955/56 AC Milan : 4-2 (d), 1-2 (e)

• Le triple vainqueur barcelonais aborde ses 12es demi-finales (5 qualifications et 6 éliminations) :
2009/10 FC Internazionale Milano : 1-3 (e), 1-0 (d)
2008/09 Chelsea FC : 0-0 (d), 1-1 (e)
2007/08 Manchester United FC : 0-0 (d), 0-1 (e)
2005/06 AC Milan : 1-0 (e), 0-0 (d)
2001/02 Real Madrid CF : 0-2 (d), 1-1 (e)
1999/2000 Valencia CF : 1-4 (e), 2-1 (d)
1993/94 FC Porto: 3-0 (d)
1985/86 IFK Göteborg : 0-3 (e), 3-0 (d, 5 t.a.b. à 4)
1974/75 Leeds United AFC : 1-2 (e), 1-1 (d)
1960/61 Hamburger SV : 1-0 (d), 1-2 (e), 1-0 (n, match à rejouer)
1959/60 Real Madrid CF : 1-3 (e), 1-3 (d)

• Le Real n'a plus battu son rival à Santiago Bernabéu depuis trois matches mais se montre impressionnant dans son antre en UEFA Champions League, où il a remporté ses 5 matches en marquant 15 fois sans encaisser le moindre but.

• En matches aller-retour européens contre des formations espagnoles, les Real a décroché quatre qualifications en cinq tentatives, dont trois en demi-finales. Il a également dominé le Valencia CF 3-0 lors de la finale 2000 à Paris.

• Barcelone, de son côté, compte 3 qualifications contre 5 éliminations, dont 3 dans le dernier carré, contre des équipes ibériques. Les Catalans se sont dernièrement inclinés 3-0 devant le Sevilla FC en Super Coupe de l'UEFA 2006, un match que Daniel Alves et Adriano, aujourd'hui catalans, ont remporté.

• Barcelona esty revenu vainqueur de 2 de ses 5 déplacements en UEFA Champions League 2010/11, s'imposant chez le Panathinaikos FC en phase de groupes et chez le FC Shakhtar Donetsk en quarts de finale. Son unique revers remonte au 8e de finale disputé sur la pelouse de l'Arsenal FC.

On se connaît ?
• Mourinho a été l'adjoint de Sir Bobby Robson et Louis van Gaal à Barcelone entre 1996 et 2000.

• Avec le Chelsea FC, Mourinho a éliminé le Barça 5-4 en score cumulé en 8es de l'édition 2004/05 avant de connaître l'élimination (3-2) au même stade de la compétition, la saison suivante. En phase de groupes 2006/07, Chelsea a terminé devant les Catalans suite à son succès 1-0 à domicile et au nul 2-2 décroché en Espagne. La saison dernière, l'Inter de Mourinho a éliminé le Barça 3-2 en demi-finales.

• En demi-finales de l'UEFA Champions League, Mourinho reste sur 2 qualifications et autant d'éliminations. Il a mené le FC Porto en finale aux dépens du RC Deportivo La Coruña en 2004 mais a perdu avec Chelsea contre le Liverpool FC en 2005 et 2007.

• Guardiola jouait dans l'équipe catalane qui a remporté la Coupe d'Europe 1992 dans le vieux Wembley.

• Les Madrilènes Casillas, Albiol, Álvaro Arbeloa, Ramos et Xabi Alonso ont décroché la Coupe du Monde de la FIFA 2010 aux côtés des Barcelonais Víctor Valdés, Gerard Piqué, Puyol, Sergio Busquets, Andrés Iniesta, Xavi, Pedro Rodríguez et David Villa.

• Javier Mascherano a côtoyé Jerzy Dudek, Alonso et Arbeloa à Liverpool. Mascherano, Arbeloa et Alonso ont notamment battu le Chelsea de Mourinho et Ricardo Carvalho en demi-finales de l'UEFA Champions League 2007. Lassana Diarra était sur le banc de Chelsea.

• Les Portugais Ronaldo, Pepe et Carvalho ont perdu en 8es de la Coupe du Monde, l'été dernier, contre l'Espagne menée par Villa (unique buteur du match), Piqué, Puyol, Busquets, Iniesta, Xavi et Pedro.

Autres contenus