Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Bonne opération pour Manchester

Chelsea FC 0-1 Manchester United FC
Wayne Rooney a peut-être donné un avantage déterminant aux Red Devils à Stamford Bridge.

En images ©Getty Images

Le but de Wayne Rooney en milieu de première période a donné au Manchester United FC un avantage qui pourrait être déterminant contre le Chelsea FC, en quart de finale de l'UEFA Champions League.

Dans cette réédition de la finale 2008, Rooney marquait un but fantastique, profitant d'une passe de Ryan Giggs après un long centre de la droite de Michael Carrick. La reprise du plat du pied droit de l'attaquant international anglais battait Petr Petr Čech (1-0, 24e). Après une début de match en forme de round d'observation, ce but sonnait le véritable coup d'envoi d'un match équilibré et très disputé.

Rooney avait déjà ouvert a marque entre les deux équipes en Premier League ici même le 1er mars et Chelsea l'avait emporté 2-1. L'égalisation n'était d'ailleurs pas loin sur le gong de la première période, quand Patrice Evra repoussait sur sa ligne une tentative de Frank Lampard (45e).

Les Blues mettaient la pression en début de seconde période et ils étaient encore une fois proches du 1-1 quand Didier Drogba délivrait un centre parfait de la droite que Ramires reprenait de la tête mais au-dessus (53e). Alors que la domination territoriale de l'actuel quatrième de la Premier League face au leader restait stérile, les contres des Red Devils commençaient à être redoutés. Heureusement pour les Londoniens, Čech veillait sur cette tentative de Javier Hernández (79e).

Haut