UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Doni et Burdisso voyaient mal la Roma gagner

Si le gardien Doni estime que l'AS Roma s'est "battue toute seule" face au FC Shakhtar Donetsk, son défenseur Nicolás Burdisso fait tomber la sentence : "On a été mauvais".

Doni, le gardien de l'AS Roma
Doni, le gardien de l'AS Roma ©Getty Images

Le gardien Doni estime que l'AS Roma s'est sans doute "battue toute seule" après l'élimination en 8es de finale de l'UEFA Champions League contre le FC Shakhtar Donetsk.

"C'était bien de voir qu'on voulait imposer notre jeu sur le Shakhtar et qu'on ait essayé de renverser la vapeur (après la défaite 3-2 à l'aller)", indique l'ancien international brésilien de 31 ans Doni, battu 3-0 au retour en Ukraine. "Le pire, c'est que je crois qu'on s'est battu tout seul à certains moments, car on aurait très bien pu éviter tous les buts qu'on a encaissés."

Son coéquipier et défenseur Nicolás Burdisso déclare lui que son équipe ne méritait certainement pas de se qualifier. "On n'a pas suffisamment travaillé pour se qualifier pour le tour suivant", concède le joueur de 29 ans. "Bravo au Shakhtar qui a bien joué et qui a profité de ses occasions. Mais malheureusement, on a été mauvais."

La Roma a en effet rarement approché les buts d'Andriy Pyatov, ce qui laisse matière à réfléchir au nouvel entraîneur des Italiens, Vincenzo Montella, arrivé après le départ de Claudio Ranieri. Burdisso, l'international argentin, ajoutait : "On doit travailler sur notre jeu. Toutes les équipes veulent gagner tout le temps, mais on doit apprendre à contrôler un match, ce qu'on ne sait vraiment pas faire. On n'a pas beaucoup de temps devant nous. La Champions League, c'est fini, mais on doit se concentrer sur la Serie A et se qualifier à nouveau pour la plus prestigieuse des compétitions européennes."