UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Van Gaal prudent, Leonardo ardent

Malgré sa victoire 1-0 sur le terrain du FC Internazionale Milano, en 8e de finale aller de l'UEFA Champions League, l'entraîneur du FC Bayern München se méfie du retour.

Internazionale - Bayern ©Getty Images

L'entraîneur du FC Bayern München Louis van Gaal concède que son équipe est en confiance au moment de conclure son 8e de finale retour de l'UEFA Champions League, face au champion du FC Internazionale Milano, battu 1-0 à l'aller. Mais la concentration ne doit pas faire défaut. Côté italien, Leonardo, son homologue, affirme qu'il va tout donner pour continuer à défendre le titre au soir de la rencontre.

Louis van Gaal, entraîneur du Bayern
Un professionnel doit se concentrer toujours sur le prochain match, ce qui n'est pas facile, parce que tout affecte la concentration des joueurs. Nous avons joué un très bon match contre Hambourg (6-0 samedi) cela a été une victoire très importante, nous avons fait le plein de confiance, mais l'Inter, ce sont des adversaires très forts, nous devons être très prudents.

À San Siro, l'Inter a joué de la même manière qu'elle l'a fait en finale l'an dernier. De mon point de vue, nous étions la meilleure équipe dans les deux matches : sur l'un nous avons gagné, sur l'autre perdu. Mes joueurs doivent être très concentrés, en particulier pendant les premières minutes, afin qu'ils puissent répondre tactiquement à l'Inter.

Le Bayern est un grand club, peut-être le mieux organisé au monde. Tout entraîneur aimerait travailler ici, et ma relation avec mes joueurs a été très bonne. Je suis un peu triste de partir à l'été. Même si nous gagnons la Champions League, rien ne va changer, nous allons nous séparer parce que nous avons des philosophies bien différentes. Mais nous ne pouvons pas nous permettre de penser au passé maintenant. Nous devons nous concentrer sur l'avenir et ne pas oublier que le Bayern, le club et ses fans, sont la chose la plus importante.

Leonardo, entraîneur de l'Inter


Bien sûr, le Bayern a juste besoin d'un 0-0, mais je ne pense pas ça se terminera de cette façon. À San Siro il aurait pu y avoir plus de buts. C'est la même chose cette fois. Ce sera très ouvert.

Samuel Eto'o est un joueur très spécial. Il a remporté la Champions League deux fois déjà et il est très régulier depuis des années. Il est certainement l'un des meilleurs joueurs au monde. Mario Gomez est en grande forme. Il est encore jeune, mais a déjà atteint un niveau extraordinairement élevé et a le temps de devenir encore meilleur.

Je ne peux rien promettre mais nous allons jouer avec beaucoup de confiance, de passion et d'envie. Nous savons que nous devons être dans notre meilleure forme mais je vois beaucoup de motivation. Pour mes joueurs c'est un privilège de jouer un match comme celui-là. C'est un peu comme une finale.

Sur les équipes
Bayern
Ivica Olić (genou) est le seul absent. Danijel Pranjić, Mario Gomez et Toni Kroos seront suspendu au prochain avertissement.

Inter
Lúcio (fessier) devraut être disponible mais pas Esteban Cambiasso (cuisse), blessé à l'aller. Diego Milito (cuisse) est absent depuis février et Walter Samuel (genou) l'est pour la saison. Lucio et Cristian Chivu seront suspendus au prochain avertissement.

Résultats du week-end
Samedi : Bayern 6-0 Hamburger SV
(Robben 40e, 47e, 55e, Ribéry 64e, Müller 79e, Westermann csc 85e)
Arjen Robben a marqué un coup du chapeau en 15 minutes.

Vendredi : Brescia Calcio 1-1 Inter
(Caracciolo 84e ; Eto'o 18e)
Samuel Eto'o' a marqué son 35e but en 43 matches cette saison. Une erreur défensive a coûté l'égalisation.

Plus d'infos sur ce match en cliquant ici.