Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Guardiola : "Avec l'aide des fans"

Les réactions des deux entraîneurs Josep Guardiola et Arsène Wenger après la victoire du FC Barcelona 3-1 sur l'Arsenal FC, en 8e de finale retour de l'UEFA Champions League.

Guardiola : "Avec l'aide des fans"
Guardiola : "Avec l'aide des fans" ©Getty Images

Les réactions des deux entraîneurs Josep Guardiola et Arsène Wenger après la victoire du FC Barcelona 3-1 sur l'Arsenal FC, en 8e de finale retour de l'UEFA Champions League. Les Catalans se qualifient pour les quarts de finale (tot 4-3).

Josep Guardiola, entraîneur de Barcelone
Nous avons joué un match fantastique contre 11 joueurs et aussi quand ils ont été réduits à dix. Nous les avons empêchés de faire plus de trois passes d'affilée et nous sommes créé beaucoup d'occasions. Nous avons revisionné le match aller et avons décidé ce que nous pourrions au retour. C'est leur philosophie de jouer, mais nous ne les avons empêché de le faire.

Il y avait une ambiance énorme au stade ce soir et nos fans ont été magnifiques, ils nous ont beaucoup aidés. Vous pouvez souligner les buts marqués par (Lionel) Messi ou les passes de (Andrés) Iniesta mais il faut aussi féliciter des joueurs comme (Javier) Mascherano, qui intercepte beaucoup de ballons adverses. Nous sommes très heureux de notre performance et je pense que nous méritons d'être en quart de finale.

Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal
Nous avons perdu contre une bonne équipe. Dans la première période, nous avons résisté à la pression et il y avait la possiblité de se qualifier ce soit. Nous sommes tombés devant une équipe magnifique, la meilleure en Europe. Nous sommes éliminés de la Champions League, mais quand vous jouez contre Barcelone vous savez que ça va être difficile. Je reste convaincu que dans la deuxième période nous aurions pour tenir le 1-1 si on était restés à 11 contre 11.

À dix, cela devenait difficile. On a connu une première période difficile où on a été complètement dominés. Barcelona a tenté un coup de poker en donnant tout dans cette première période. Mais après le carton rouge c'est devenu difficile.

Haut