Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Gutman : "Extrêmement fiers"

Les réactions des deux entraîneurs, Eli Gutman et Jorge Jesus, après la victoire 3-0 de l'Hapoël face à Benfica.

Eli Gutman a mené l'Hapoël de main de maître
Eli Gutman a mené l'Hapoël de main de maître ©Getty Images

Les réactions des deux entraîneurs, Eli Guman et Jorge Jesus, après la victoire 3-0 de l'Hapoel Tel-Aviv FC face au SL Benfica, dans le Groupe B de l'UEFA Champions League.

Eli Gutman, entraîneur de l'Hapoël
Nos joueurs sont de la race des vainqueurs, et ils l'ont prouvé ce soir. Nous sommes extrêmement fiers et satisfaits : trois points en Champions League, que demander de plus ? Nous avons prouvé que nous pouvions gérer les coups de pied arrêtés, notre faiblesse. On ne sait jamais comment ce genre de match va se dérouler. À 1-0, nous savions qu'il nous fallait jouer en contre-attaque. À 2-0, ils se sont lancés à l'abordage, j'ai fait entrer un troisième défenseur central, et nous savions que nous allions en marquer un troisième en contre.

Nous avons joué avec un mélange de défense individuelle et de défense de zone, et nous nous sommes préparés au mieux. Au final, c'est l'un de ces jours où tout vous sourit. Mais notre problème, c'est que nous pensons déjà au prochain match de championnat. Ma femme est à la maison, avec mes parents et mes enfants : je leur dédicace ce match. Cette victoire est bonne pour mon CV, mais c'est aussi fantastique pour les finances du club.

Jorge Jesus, entraîneur de Benfica
Après ce résultat, on se dit qu'il y a certains résultats qui ne s'expliquent pas. Nous perdons 3-0 en ayant eu 21 corners et cinq ou six occasions. L'Hapoël a pénétré trois fois dans notre surface et a marqué trois buts.

Après le premier but, nous avons pris certains risques, car nous savions qu'une victoire était impérative pour la qualification, et nous avons continué de nous procurer des occasions. (Mais) notre défense était sans protection après le deuxième but : c'était impératif, car Schalke menait dans son match. Il n'y a pas grand chose à dire : le déroulement du match et le résultat sont complètement différents. Nous sommes éliminés plus tôt que nous ne l'attendions.

Haut