Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Lyon perd mais passe

FC Schalke 04 3-0 Olympique Lyonnais
Les deux clubs se sont qualifiés dans cette rencontre qui s'est décidée dans les vingt premières minutes.

Lyon perd mais passe
Lyon perd mais passe ©UEFA.com

Le FC Schalke 04 a délogé l'Olympique Lyonnais de la tête du Groupe B de l'UEFA Champions League avec des buts dans les vingt premières minutes signés Jefferson Farfán et Klaas-Jan Huntelaar.

Après la victoire allemande dans la Ruhr, les deux clubs sont qualifiés. Leur classement final dépendra des résultats de la dernière journée, le 7 décembre. Lyon recevra l'Hapoel Tel-Aviv FC et Schalke le SL Benfica, battu ce soir en Israël.

Lyon restait sur une première période catastrophique en Champions League chez les Portugais. Celle de ce soir n'était guère meilleure pour les vice-champions de France. Avant la fin du premier quart d'heure, Raúl González réalisait un bon travail dans la surface. La défense lyonnaise, privée de Cris (blessé), parvenait à contrer le co-meilleur buteur de l'Histoire des compétitions européennes de clubs (70) mais ce n'était que pour placer le ballon dans la course de Farfán qui exécutait Hugo Lloris du plat du pied (1-0, 13e).

Quasiment dans la foulée, Lisandro se retrouvait face à Manuel Neuer mais il faisait le mauvais choix en voulant éliminer Peer Kluge d'une feinte de frappe et son extérieur du pied à ras de terre terminait dans les gants du gardien international allemand (17e).

Les Lyonnais donnaient tout pour revenir. Ils donnaient trop. Sur une remontée de balle ultra rapide des Allemands, Kluge trouvait Huntelaar dans la surface et le Néerlandais doublait la mise (2-0, 20e).

L'OL ne parvenait pas à inquiéter Neuer avant la pause et au retour des vestiaires Claude Puel, l'entraîneur Lyonnais, choisissait de faire entrer Bafétimbi Gomis à la place de l'arrière gauche Aly Cissokho, remplacé à son poste par Michel Bastos.

À l'heure de jeu, un autre changement, moins prémédité, écartait Yoann Gourcuff sur une blessure à la cheville, après un choc avec Christoph Metzelder. Son remplaçant Miralem Pjanić s'essayait sur un coup franc trop à gauche. Les minutes passaient et Neuer n'avait pas vraiment à s'employer.

Les deux équipes semblaient se neutraliser dans la dernière demi-heure... jusqu'au but dans le temps additionnel de Huntelaar servi dans la surface par un long centre de la droite et auteur d'un nouveau numéro pour marquer avec l'aide du poteau et d'Anthony Réveillère. Rendez-vous le 17 décembre pour le tirage au sort.

 

 

Haut