UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Real face à la malédiction de San Siro

Cinq mois après son départ, José Mourinho retourne à San Siro pour affronter l'AC Milan pour mettre un terme au la pénurie de victoires du Real Madrid CF dans son ancien stade, et décrocher une qualification pour les 8es.

Le Real face à la malédiction de San Siro
Le Real face à la malédiction de San Siro ©UEFA.com

• Après avoir battu le Milan 2-0 lors de la 3e journée, une victoire en Italie suffirait aux Madrilènes pour assurer leur qualification en 8es de finale de l'UEFA Champions League. Un match nul aurait la même conséquence, en cas de victoire de l'AJ Auxerre face à l'AFC Ajax dans l'autre match du Groupe G.

• Le Real affiche cependant de mauvaises statistiques à San Siro, avec dix défaites et trois nuls contre ses deux clubs résidents, mais Mourinho y a connu de nombreuses victoires, au cours des deux saisons où il a entraîné le FC Internazionale Milano.

Précédentes rencontres
• La saison dernière, les Merengues ont évité pour la première fois la défaite chez le Milan, grâce à un match nul 1-1 au même stade de la compétition. Un penalty de Ronaldinho (35e) avait annulé l'ouverture du score de Karim Benzema (29e).

• Voici la composition des deux équipes pour ce match du 3 novembre :
Milan : Dida, Oddo, Nesta, Thiago Silva, Zambrotta, Ambrosini, Pirlo, Pato, Seedorf, Ronaldinho, Borriello (Inzaghi, 79e).
Madrid : Casillas, Ramos, Pepe, Albiol, Arbeloa, Lassana Diarra, Alonso, Kaká, Marcelo, Higuaín (Raúl, 75e), Benzema (Van Nistelrooy, 82e).

• Contrairement à cette saison, le Milan s'était auparavant imposé 3-2 à Santiago Bernabéu, Pato arrachant la victoire à deux minutes de la fin grâce à son deuxième but de la soirée.

• Le Real a battu les Rossoneri en demi-finale de la toute première Coupe des clubs champions européens, en 1955/56, ainsi qu'en quarts de finale de l'édition 1963/64. Les équipes se sont rencontrées dans la finale 1958 qui a sacré Madrid, auteur d'un retournement de situation pour l'emporter 3-2 à Bruxelles. Les Lombards ont éliminé le Real dans leur parcours victorieux des Coupes d'Europe 1988/89 (en demi-finale) et de 1989/90 (au 2e tour).

• À domicile, le Milan compte cinq victoires et un nul face au Real.

Repères
• La saison passé en Champions League, le Milan n'a remporté aucun de ses matches à domicile (2 défaites et 2 nuls), mais il y a battu l'AJ Auxerre lors de la 1re journée. Ses statistiques contre les clubs espagnols font état de 10 succès, 3 nuls et 5 revers.

• Le Real Madrid est reparti sans victoire de ses cinq derniers déplacements en Italie. Le dernier succès madrilène remonte à la phase de groupes de la Champions League 2004/05, une victoire 3-0 chez AS Roma. Ses statistiques chez les équipes italiennes sont de 4 victoires, 6 nuls et 17 défaites.

On se connaît ?
• Mourinho a été entraîneur de l'Inter de 2008 à 2010. Il a rencontré les Rossoneri à quatre reprises en Serie A : trois victoires et une défaite.

• Clarence Seedorf a disputé 121 matches de Liga pour les Merengues entre 1996 et 1999. Il a remporté l'UEFA Champions League avec Madrid (1998) et Milan (2003, 2007).

• Kaká a passé six saisons à Milan et a gagné l'UEFA Champions League en 2006/07. Il a disputé 193 matches de Serie A avant de partir pour Madrid en 2009.

• Robinho a porté les couleurs du Real entre 2005 et 2008, et a disputé 101 matches de Liga.

• Ronaldinho a passé cinq ans au FC Barcelona (2003-2008). En novembre 2005, il a inscrit deux buts pour permettre au Barça de s'imposer 3-0 sur Madrid au Bernabéu.

• Zlatan Ibrahimović a marqué le seul but de la rencontre lors de la victoire du FC Barçelona à domicile contre Madrid, le 29 novembre 2009 alors que Gianluca Zambrotta était dans l'équipe catalane de 2006 à 2008. Christian Abbiati était prêté au Club Atlético de Madrid en 2007/08.

Autres contenus