Messi magistral face à Stuttgart

FC Barcelona 4-0 VfB Stuttgart (tot. 5-1)
Le Barça se qualifie haut la main pour les quarts de finale de la Champions League, notamment grâce à deux buts d'un Messi magistral.

Messi magistral face à Stuttgart
Messi magistral face à Stuttgart ©UEFA.com

Le FC Barcelona, tenant du titre, se qualifie haut la main pour les quarts de finale de l'UEFA Champions League en infligeant une défaite 4-0 au VfB Stuttgart, notamment grâce à deux buts d'un Lionel Messi magistral.

L'équipe de Josep Guardiola réalisait une de ses plus belles performances collectives de la saison. Sans pour autant nier l'influence de Messi, auteur d'un but à chaque mi-temps et d'une passe décisive pour Pedro Rodríguez. Interrogé sur les moyens de stopper le redoutable argentin, Christian Gross, l'entraîneur de Stuttgart, répondait avant le match : "ll ne faut pas qu'il aie la balle." Mission impossible pour les Allemands.

Malgré de belles séries de passes, les visiteurs restaient impuissants lorsque Yaya Touré perçait leurs lignes et servait Messi qui déjouait deux défenseurs pour expédier la balle dans la lucarne droite de Jens Lehmann à la 13e minute. Josep Guardiola interchangeait alors Andrés Iniesta et Sergio Busquets, et le deuxième but arrivait. Les deux joueurs montaient une belle action avec Pedro et Messi. L'international argentin faisait la passe à Touré, qui servait Pedro qui faisait mouche – pour la plus grande joie de Guardiola (2-0, 22e).

Au retour des vestiaires, Stuttgart tentait une façon plus musclée de juguler Messi, mais l'attaquant réussissait à nouveau à trouver de l'espace onze minutes après la reprise. Incroyablement agile, il dribblait trois défenseur et centrait pour Touré, qui frôlait le cadre. Quelques instants plus tard, Pedro faisait la passe à Daniel Alves puis à Messi. De l'extérieur de la surface, l'Argentin inscrivait son 4e but dans cette édition de l'UEFA Champions League (3-0, 60e).

Messi aurait pu réussir un coup du chapeau si sa tête à la 66e minute n'avait pas été bloquée par Lehmann. Zlatan Ibrahimović, entré comme remplaçant, se voyait refuser un but pour hors-jeu à la 83e. Les tenants du titre rappelaient pourtant leur statut de grands favoris dans la compétition en infligeant un quatrième but à Stuttgart en toute fin de match par l'intermédiaire de Bojan Krkić, également remplaçant, qui appliquait une belle finition du pied droit sur une passe d'Ibrahimović.