Lehmann a apprécié Gross

Après la victoire 3-1 sur l'Unirea et la qualification pour les 8es de finale de la Champions League, le gardien de Stuttgart, Jens Lehmann, avoue que le nouveau coach a réalisé quelque chose de spécial.

Jens Lehmann (Stuttgart)
Jens Lehmann (Stuttgart) ©Getty Images

Même s'il appréciait le travail de son ancien entraîneur Markus Babbel, le gardien du VfB Stuttgart, Jens Lehmann, avoue que le nouveau coach Christian Gross a réalisé quelque chose de spécial puisque les Allemands ont réussi à oublier leur méforme en championnat pour se qualifier en 8es de finale de l'UEFA Champions League.

Première victoire
Après être arrivé au club dimanche, le Suisse Gross permettait aux Allemands de s'imposer 3-1 sur le FC Unirea Urziceni à l'occasion de son premier match à la tête de l'équipe, grâce à des réalisations de Ciprian Marica, Christian Träsch et Pavel Pogrebnyak après seulement 11 minutes de jeu. Cette victoire leur était obligatoire pour doubler les Roumains et accrocher la deuxième place du Groupe G. Toutefois, le gardien Lehmann sait que le match aurait pu prendre une toute autre direction.

Arrêt important
"Cela aurait pu être totalement différent car l'Unirea s'est créé une ou deux bonnes occasions en début de rencontre", affirme le portier de 40 ans. "Mais on a vraiment bien commencé et l'écart était trop important pour qu'on nous rattrape." À 1-0, l'ancien gardien de l'Arsenal FC faisait d'ailleurs preuve de superbes réflexes pour empêcher Stefano Celozzi de marquer contre son camp au premier poteau.

Le souhait de Lehmann
Un but pour l'honneur de l'Unirea par l'intermédiaire d'António Semedo ne minait pas le moral de Stuttgart qui attend maintenant avec impatience le tirage au sort des 8es de finale. Lorsqu'on lui demande quel club il aimerait rencontrer, Lehmann pense à un de ses anciens employeurs : "J'adorerais tomber contre Arsenal mais ce n'est pas grave si c'est au prochain tour ou plus tard dans la compétition".