UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Cissokho ravi de retrouver l'Europe

La phase de groupes n'est pas une nouveauté pour l'OL, mais elle l'est encore pour le défenseur Aly Cissokho qui prépare seulement son 5e match dans la compétition, contre la Fiorentina.

Aly Cissokho a hâte de découvrir la Champions League sous le maillot de l'OL
Aly Cissokho a hâte de découvrir la Champions League sous le maillot de l'OL ©Getty Images

La phase de groupes n'est pas une nouveauté pour l'Olympique Lyonnais, mais elle l'est encore pour son défenseur Aly Cissokho qui se prépare pour sa cinquième rencontre seulement dans la compétition, contre l'ACF Fiorentina.

"Toujours un plaisir"
L'arrière gauche a fêté son 22e anniversaire à la veille du match, au stade de Gerland et il espère se faire un beau cadeau, avec une victoire. "C'est toujours un plaisir de jouer cette compétition", a déclaré Cissokho, qui est confiant pour les chances de qualification de Lyon, dans un groupe qui comprend aussi le Liverpool FC et le Debreceni VSC. "Nous pouvons terminer premier du groupe, et notre objectif est d'aller aussi loin que possible."

Confiant et radieux
Les équipes se sont déjà rencontrées la saison passée, également à Lyon lors de la 1re journée, un match où l'OL avait remonté deux buts de retard pour obtenir le match nul 2-2. Mais comme il a rejoint l'effectif de Claude Puel cet été seulement en provenance du FC Porto, Cissokho ajoutera une touche de nouveauté. "(Le transfert) s'est fait très vite pour moi, mais j'ai travaillé dur pour arriver ici", déclare le défenseur qui a passé tout juste six mois à l'Estádio do Dragão et qui évoluait en Ligue 2, au FC Gueugnon, à cette époque l'an dernier. "Je suis à l'OL pour progresser, et j'ai bien joué contre (le RSC) Anderlecht, quand je n'hésitais pas à participer aux attaques. Je me sens plus confiant sur le terrain maintenant : j'ai l'impression d'apporter quelque chose à l'équipe."

Six victoires consécutives
Lyon n'a pas gagné en quatre matches à domicile contre un adversaire italien, mais les huit buts inscrits à Anderlecht en barrages, lors d'un succès qui porte sa série de victoires à six matches, indiquent que les Gones ont démarré sur les chapeaux de roue cette saison. "Ce sera plus difficile que contre Anderlecht", prévient Cissokho, dont le nouveau club a atteint au moins les 8es de finale ces six dernières saisons. "Ce sera un match difficile, surtout physiquement. Tactiquement, les équipes italiennes sont efficaces. C'est une tradition pour eux. Mais je pense que nous obtiendrons la victoire."