UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La promesse d'une "fantastique" finale

Deux des noms les plus évocateurs du football européen, le FC Barcelone et Manchester United FC, se disputent une place dans l'histoire de l'UEFA Champions League, lors de la finale à Rome, mercredi soir.

Final countdown: Barcelona’s four titles
Final countdown: Barcelona’s four titles

Deux des noms les plus évocateurs du football européen, le FC Barcelona et le Manchester United FC, se disputent une place dans l'histoire de l'UEFA Champions League, lors de la finale 2008/09 à Rome, mercredi soir.

Champion en titre
Les champions d'Espagne et d'Angleterre se croisent au Stadio Olimpico où United va tenter de devenir la première équipe à conserver le plus prestigieux des trophées de clubs depuis 19 ans. Ce serait une première depuis que la Coupe des clubs champions européens se nomme Champions League (1992). Déjà vainqueur de la Liga et de la Copa de Rey ce mois-ci, le Barça tente de compléter un triplé inédit. Ce combat de gladiateurs du ballon rond, à proximité du Colisée, est aussi une opposition de styles qui fait dire au manager d'United, Sir Alex Ferguson : "Cela peut être une fantastique finale".

Histoire
United n'a jamais perdu une finale européenne, alors que dans les trois précédents matches de ce calibre disputés dans la capitale italienne des clubs anglais sont toujours sortis vainqueurs. "J'ai répété que nous aurions dû avoir de meilleurs résultats en Coupes d'Europe", clame Ferguson. "Pour être au Panthéon des grandes équipes européennes, il faut avoir remporté ce trophée. Il y a une occasion pour nous de rejoindre les plus grands. C'est le destin de cette équipe. C'est une équipe jeune mais qui a l'expérience requise pour gagner beaucoup dans les années qui viennent. Espérons que nous pourrons le faire."

Ferdinand sera là
Le capitaine Rio Ferdinand est apte malgré une blessure à un mollet. Il ne manquera que Darren Fletcher, suspendu, dans cette quête d'un exploit qui n'a plus été réalisé depuis l'AC Milan, vainqueur de la C1 en 1989 et 1990. "On est bons pour réaliser des premières", revendique Sir Alex avec fierté. "C'est intéressant et surprenant que personne n'ait réussi à conserver ce trophée depuis l'avènement de la Champions League. On a l'occasion de changer cela. Saisissons-la."

Saison remarquable
Alors que le manager écossais d'United termine sa 35e saison à ce poste, son homologue Josep Guardiola en est à sa première et compte déjà deux trophées. À 38 ans, il est de 29 ans le cadet de son collègue. "Ce fut une grande saison", affirme Pep. "Mais elle peut encore finir douloureusement. Il reste encore du travail. En football tout peut aller très vite. J'ai eu de la chance d'avoir des joueurs très bons techniquement et tactiquement. On veut montrer notre niveau et combien on a travaillé, mercredi."

Des problèmes en défense
Les arrières latéraux catalans Daniel Alves et Éric Abidal sont suspendus et Rafael Márquez souffre d'une blessure au genou. Yaya Touré devrait donc jouer en défense centrale et le capitaine Carles Puyol glisser à droite. Seydou Keita jouera sur la gauche et Sergi Busquets, 20 ans, remplacera le Malien au milieu de terrain. Andrés Iniesta et Thierry Henry devraient être de la partie après des blessures respectives à une cuisse et à un genou. "J'aurais aimé avoir plus de joueurs à ma disposition mais c'est ainsi. Ce sera quand même une grande finale", prédit Guardiola.