Rendez-vous à Old Trafford

FC Barcelona 0-0 Manchester United FC
Joué avec retenue, la rencontre n'a souri à personne. Le Barça a dominé, MU a raté un penalty.

Cristiano Ronaldo pourra s'en vouloir si MU est éliminé, il a raté un penalty
Cristiano Ronaldo pourra s'en vouloir si MU est éliminé, il a raté un penalty ©Getty Images

Jouée avec retenue, la demi-finale aller de l'UFEA Champions League entre le FC Barcelona et le Manchester United FC n'a souri ni aux Espagnols ni au Anglais. Le Barça a dominé. MU a raté un penalty. Suite le 29 avril.

Des stars en panne
Les deux nuls 3-3 qui ont sanctionné les deux précédentes rencontres entre les deux doubles champions semblaient bien loi, au Camp Nou, où United fut sacré en 1999. Présentée comme la demi-finale du jeu d'attaque avec certaines des stars les plus spectaculaires d'Europe, comme Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, de retour de blessure, la rencontre n'a donné lieu à aucun but.

Hors cadre
La faute en revient en grande partie à Ronaldo d'ailleurs. Dès la 2e minute, le Portugais obtenait un penalty pour une main de Gabriel Milito dans la surface. Mais l'homme aux 38 buts cette saison, toutes compétitions confondues, expédiait le ballon largement hors cadre. Au grand soulagement des 98 000 fans "blaugranas".

Sans Vidić
Ces mêmes spectateurs, si prompts à sortir leur mouchoir blanc, dimanche, après le nul sans but face au RCD Espanyol, reprenaient ensuite espoir en voyant leurs joueurs monopoliser le ballon (80% en 1re période, 62% sur les 92 minutes). Xavi Alonso, Deco, Yaya Touré, le héros des quarts de finale, et surtout Messi faisaient souffrir les Anglais. Ces derniers étaient privés en dernière minute de leur défenseur Nemanja Vidić. Ronaldo manquait pourtant de racheter son loupé à la 29e minute, en interceptant une passe de Gianluca Zambrotta. Marquez stoppait l'ancien du Sporting sans faire de faute.

Quart d'heure catalan
Les occasions espagnoles arrivaient en début de seconde période. Sur une talonnade de Deco à destination de Samuel Eto'o (petit filet), on croyait revoir le Barça champion en 2006. Cette action succédait à un centre en retrait du Camerounais pour le Portugais qui ne parvenait pas à frapper. Dix minutes plus tard, c'était au tour de Zambrotta de tenter de loin, mais Edwin van der Sar couchait ses deux mètres sur le ballon.

Henry ose
Les entrées de Bojan - à la place de Messi - et de Nani - à la place d'un Wayne Rooney cantonné dans des tâches défensives - ne changeaient pas grand-chose au score. De même que celle de Thierry Henry à quinze minutes de la fin. Le Français plaçait pourtant deux belles frappes, repoussées par Van der Sar (82e, 88e sur coup franc). La décision se fera donc à Old Trafford.