Ferguson, Barcelone l'attire

Le manager de Manchester Alex Ferguson pense forcément au succès de 1999 en jouant à Barcelone mais ne compare pas ses deux équipes à 9 ans d'intervalle.

Alex Ferguson était détendu à Barcelone, mardi
Alex Ferguson était détendu à Barcelone, mardi ©Getty Images

Le manager du Manchester United FC Alex Ferguson pense forcément au succès de 1999 en jouant à Barcelone sa demi-finale aller de l'UEFA Champions League, mais ne compare pas ses deux équipes à neuf ans d'intervalle.

"Leçon"
En 1990/91, Ferguson a remporté la Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l'UEFA, contre Barcelone. Depuis, Sir Alex a avoué avoir pris sa "plus grande leçon", à Barcelone, en 1994/95, avec une défaite 4-0 au Camp Nou en phase de groupes. Ce qu'il répète depuis est que la possession de la balle est essentielle dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Troisième et quatrième visites, enfin, en 1998/99, dont la finale face au FC Bayern München.

Des rencontres particulières
Les deux clubs se sont aussi rencontrés en phase de groupes cette saison-là, avec deux nuls 3-3. "Il aurait pu y avoir encore plus de buts", assure Ferguson. "Les deux équipes auraient pu en marquer dix. C'était très ouvert. Un match merveilleux." Les liens entre Ferguson et Barcelone ne s'arrêtent pas à une poignée de rencontres, une philosophie de jeu partagée et quelques vacances sur les ramblas. Alors qu'il était encore entraîneur de l'Aberdeen FC, l'Ecossais a été contacté par Barcelone. Mais il a choisi United.

Neuf ans plus tard
Gary Neville, Ryan Giggs (sur le terrain) et Paul Scholes (suspendu) étaient déjà à MU en 1999 mais Ferguson n'ose pas la comparaison entre les deux équipes. "C'était il y a presque 10 ans. L'équipe d'aujourd'hui n'a pas besoin d'être comparée à celle d'hier. Ils ont tous vu 1999 en vidéo. Le plus important, pour eux, est qu'ils soient conscients qu'ils peuvent écrire leur propre histoire. Ils ont les qualités pour le faire."