UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Coupet pour faire un coup

Le goal de Lyon Grégory Coupet se place en outsider à Manchester et rappelle qu'en sport "la logique n'est pas toujours respectée".

Le gardien de l'Olympique Lyonnais Grégory Coupet, lundi en conférence de presse
Le gardien de l'Olympique Lyonnais Grégory Coupet, lundi en conférence de presse ©Getty Images

Le goal de l'Olympique Lyonnais Grégory Coupet se place en outsider, mardi soir, en 8e de finale retour de l'UEFA Champions League, chez le Manchester United FC, et rappelle qu'en sport "la logique n'est pas toujours respectée".

Mission difficile
Après le match nul 1-1 à l'aller face au Manchester United FC, l'OL devra faire un match nul en marquant plusieurs buts ou devenir le premier club français à s'imposer au "Theatre of Dreams" (Théâtre des rêves) pour se qualifier. Lors des dix derniers déplacements de clubs français en terre mancunienne, aucun n'a réussi à s'imposer. Mais Coupet, 35 ans, n'a pas peur : "Nous savons qu'il faut marquer, et nous savons que nous avons une équipe capable de marquer à n'importe quel moment du match. Nous avons conscience de ça, et ça nous aide beaucoup."

"Du 50-50"
"Nous savons que Manchester United va attaquer, cela nous donne une chance de jouer", a ajouté Coupet, qui espère que la perspective de ce match "dans un grand stade face à un grand club" permettra à l'OL, qui a connu des périodes difficiles cette saison, de montrer son vrai visage. "Il faudra aller sur le terrain avec engagement et vigueur.  A mon avis, c'est du 50-50 pour la qualification."

Blackburn dans les mémoires
Coupet sait ce que cela fait de gagner en Angleterre puisqu'il était déjà dans l'équipe lyonnaise qui s'était imposée 1-0 sur le terrain du Blackburn Rovers FC au premier tour de la Coupe UEFA 1998/99. A l'époque, Lyon n'avait remporté aucun titre (le premier de ses six titres consécutifs est arrivé en 2002), mais tous les progrès accomplis depuis dix ans montrent que les Lyonnais ne doivent pas aborder ce match avec un sentiment d'infériorité.

Détermination
"L'OL est encore petit par rapport à Manchester United. Ils ont gagné beaucoup de titres sur la scène nationale et internationale. Mais cela nous rend encore plus déterminés. Nous avons progressé. Nous avons fait du chemin et le plaisir du sport est de tout tenter. Avec de la détermination, de l'envie et de la confiance, qui sait ? En sport, la logique n'est pas toujours respectée."

Retour gagnant
Coupet a manqué toute la phase de groupes à cause d'une blessure aux ligaments croisés du genou, mais il pense qu'il est revenu avec la perspective d'être encore meilleur. "C'est super d'être à 100 %. Je me sens vraiment bien, mais j'ai encore du travail à faire sur mon genou. La bonne nouvelle, c'est que je ne ressens plus aucune douleur après les matches ou les entraînement. Cette blessure me permet de relativiser beaucoup de choses, en dehors du football comme dans le football."