UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le CSKA vise la Coupe UEFA

Le CSKA Moskva n'a plus aucune chance de se qualifier pour les 8es de finale de l'UEFA Champions League mais le match contre le PSV Eindhoven ne sera pas sans enjeu au stade du Lokomotiv.

Le PFC CSKA Moskva n'a plus aucune chance de se qualifier pour les huitièmes de finale de l'UEFA Champions League mais le match contre le PSV Eindhoven ne sera pas sans enjeu au stade du Lokomotiv. Une victoire les ramènerait à égalité de points avec les champions des Pays-Bas à un match de la fin et les Russes pourraient ainsi penser à une qualification en Coupe UEFA.

• Il y a trois semaines, les hommes de Valeri Gazzaev pensaient vraiment qu'ils seraient mieux classés dans le groupe à deux matches de la fin. En effet, après 30 minutes de jeu au San Siro, ils menaient 2-0 face au FC Internazionale Milano grâce à des buts de Jô et de Vágner Love. Mais le CSKA finissait par succomber 4-2 pour tomber dernier du groupe, avec un seul point.

• Lorsque les deux équipes se sont rencontrées le 19 septembre dernier, le but à la dernière minute de Vágner Love ne suffisait pas au CSKA pour remporter son premier point puisque Danko Lazović et Kenneth Perez, les recrues estivales du PSV, avaient marqué en deuxième période.

• Avant cette rencontre, le PSV n'avait jamais joué contre des adversaires russes en compétition de clubs de l'UEFA tandis que le CSKA avait déjà rencontré deux équipes néerlandaises. Au premier tour de la Coupe UEFA 1996/97, les Moscovites étaient battus 1-0 à domicile par Feyenoord, le match retour se terminant 1-1. Dans la même compétition en 2005/06, ils avaient obtenu un nul 0-0 contre le SC Heerenveen en phase de groupes.

• Lors de la quatrième journée, le PSV s'est fait surprendre par deux buts en deux minutes par le Fenerbahçe SK à Istanbul. Les Néerlandais comptent désormais quatre points de retard sur les Turcs et doivent lutter pour poursuivre l'aventure dans la plus grande compétition de clubs d'Europe pour la quatrième saison d'affilée.

• Les choses commençaient mal pour l'entraîneur Jan Wouters, remplaçant de Ronald Koeman parti au Valencia CF la semaine précédente, et son équipe lorsque le tir de Kazım Kazım était dévié dans ses propres filets par le défenseur Dirk Marcellis (28e). A la demi-heure de jeu, Semih Şentürk était à la conclusion d'un bon mouvement pour doubler l'avantage du Fener et sceller le sort de la partie.

• Cette défaite, le troisième match de suite sans marquer, signifie que le PSV a perdu quatre de ses cinq derniers matches à l'extérieur dans la compétition et n'a pas marqué lors de ces quatre défaites. Le seul but de cette série a été marqué au premier tour à élimination directe la saison dernière, lorsque les Néerlandais obtenaient le nul 1-1 sur le terrain de l'Arsenal FC avant de se qualifier (tot. 2-1).

• L'ancien entraîneur du PSV, Guus Hiddink, se trouvera dans les gradins pour cette rencontre. Désormais sélectionneur de l'équipe nationale de Russie, Hiddink avait permis au PSV de se qualifier pour les demi-finales de l'édition 2004/05 où ils étaient éliminés par l'AC Milan en vertu des buts inscrits à l'extérieur. Il s'agit de leur meilleure prestation en Coupe des clubs champions européens depuis la saison 1987/88 où ils s'emparaient du trophée grâce à une victoire 6-5 aux tirs au but sur le SL Benfica après un nul 0-0 au terme des 120 minutes. Il y a deux saisons, les Néerlandais atteignaient les huitièmes de finale, puis les quarts de finale la saison dernière avant de s'incliner lors des deux matches face au Liverpool FC, futur finaliste.

• Dans l'autre match du groupe, le FC Internazionale Milano en découdra avec le Fenerbahçe SK.