UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Manchester déroule et se qualifie

Manchester United FC 4-0 FC Dynamo Kyiv
Les Mancuniens se sont facilement imposés et se qualifient pour les huitièmes.

Le Manchester United FC a facilement disposé le FC Dynamo Kyiv à Old Trafford 4-0 grâce à des buts de Gérard Piqué, Carlos Tevez, Wayne Rooney et Cristiano Ronaldo. Les Mancuniens conservent ainsi la tête du Groupe F avec 12 points, et sont assurés de leur qualification à cause du nul de la défaite de l’AS Roma sur la pelouse du Sporting Clube de Portugal.

Onze inédit
Pour fêter ses 21 ans à la tête du club, Sir Alex Ferguson avait concocté une équipe quelque peu inédite, en titularisant notamment les jeunes défenseurs Gérard Piqué et Daniel Simpson, tandis que Darren Fletcher et Michael Carrick faisaient leur retour au milieu de terrain.

Pas d'occasions
Le Dynamo plaçait la première frappe du match par Carlos Corrêa (2e), mais les Mancuniens prenaient rapidement la direction des opérations. Confronté à un bloc ukrainien placé très bas, les coéquipiers de Wayne Rooney peinaient toutefois à se créer des occasions. Certes, Cristiano Ronaldo manquait le cadre de peu sur un corner de Nani (4e), mais c’était la seule frayeur pour le gardien Olexandr Shovkovskiy jusqu’à une frappe sans danger de Fletcher (28e).

La tête de Piqué
La lumière arrivait finalement, comme souvent, d’un coup de pied arrêté. Sur un coup franc sur la droite frappé par Ronaldo, Piqué prenait le meilleur sur Pape Diakhaté au second poteau et ouvrait le score de la tête pour les hôtes (1-0, 31e). Le premier but du défenseur espagnol pour sa première titularisation dans la compétition.

Tevez double la mise
La machine mancunienne était lancée. A la 35e minute, Ronaldo puis Nemanja Vidic passaient tout près de doubler la mise; ce dont se chargeait Carlos Tevez. Après un raid de 50 mètres, l’Argentin crucifiait Shovkovskiy à la sortie d’un une-deux parfait avec son compère Wayne Rooney (2-0, 37e). Mis à l’abri par ce deuxième but, Man U gérait tranquillement jusqu’à la mi-temps.

Kiev se réveille
Revenus des vestiaires avec d’autres intentions, le Dynamo se portait à l’attaque. Nouvel entrant avec Serhiy Rebrov, Diogo Rincon inquiétait notamment Tomasz Kuszczak, entré à la mi-temps à la place d’Edwin van der Sar blessé au pied, d’une frappe puissante (50e). Jamais en reste, Man U répondait par Nani mais Shovkovskiy restait vigilant (50e).

Shovkovskiy résiste
Forcés de se découvrir, les Ukrainiens subissaient le tranchant des contres mancuniens. Comme à la 65e minute où Tevez et Simpson mettait encore à contribution le portier du Dynamo suite à une belle action de Patrice Evra sur la gauche. De l’autre coté, Tiberiu Ghioane manquait l’occasion de réduire le score au bout d’une action collective estampillé Dynamo (71e).

Rooney et Ronaldo pour finir
Les Red Devils tuait définitivement tout suspense grâce à un plat du pied parfait de Rooney à la réception d’un centre de Nani (3-0, 76e). Assommés, les joueurs de l’intérimaire Oleh Luzhny craquaient complètement devant la fougue anglaise, et Ronaldo plaçait la cerise sur le gâteau d’une frappe imparable dans les dernières minutes (4-0, 88e).