UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Barça gagne le sommet

FC Barcelona 2-0 Rangers FC
Le Barça est leader de son groupe avec 10 points, après sa victoire aisée sur les Rangers.

Le FC Barcelona a pris la tête du Groupe E de l'UEFA Champions League, mercredi, en dominant le Rangers FC, qui était co-leader au coup d'envoi.

A un point du bonheur
Thierry Henry, en début de match, et Lionel Messi, à quelques minutes de la pause, ont marqué les deux buts espagnols. Les champions 2006 comptent trois points d'avance sur leur adversaire (2e). Un point leur suffira, sur le terrain de l'Olympique Lyonnais, le 27 novembre, pour prendre l'une des deux places qualificatives pour les 8es de finale.

Henry frappe d'entrée
L'une des questions clé de la rencontre était de savoir si Barcelone allait parvenir à forcer la défense écossaise, qui avait tenu bon à l'aller. La réponse venait dès la 6e minute. Ronaldinho centrait de la gauche au deuxième poteau pour la tête de Lionel Messi. Cette dernière s'écrasait sur le poteau droit d'Allan McGregor. Henry devançait Alan Hutton pour pousser le ballon dans le but (1-0, 6e).

Cousin bien seul
Avec seule en pointe la courte chevelure péroxydée de Daniel Cousin, le coach des Rangers Walter Smith s'embarquait dans ce qui avait tout d'un galère. La frappe d'Andrés Iniesta au ras du poteau le lui rappelait (17e), de même que celle, plus proche du but mais excentrée, de Xavi Hernández (39e). Ce n'était que le début.

Messi pour le break
Ce deuxième but qu'attendaient 80 000 "socios" allait venir du trio de "Fantastiques" qui amena le premier. A l'entrée de la surface, Henry servait Ronnie : une-deux laser avec Messi, frappe du Brésilien et parade de McGregor, mais Messi avait suivi pour le but du break (2-0, 43e).

Barcelone à sa main
Tandis que Víctor Valdés, le goal catalan, attendait toujours de capter un premier ballon adverse (et de prendre son premier but dans la compétition), la seconde période débutait au rythme "blaugrana" des remontées de balle paisibles d'Iniesta et de Xavi. Secouées par moment par des accélérations de Messi, Ronaldinho et Henry. A la différence de son collègue, McGregor ne chômait pas.

Darcheville à la rescousse
Smith devait tenter quelque chose. Il décidait de faire entrer Jean-Claude Darcheville pour épauler Cousin (63e). Mais l'ancien Bordelais, lui aussi sevré de ballons, n'enrayait pas la sarabande barcelonaise en dépit d'une frappe maîtrisée par Valdés (84e). Nacho Novo, lancé quelques minutes plus tard, ne connaissait guère plus de réussite face à ses compatriotes, malgré une reprise stoppée par Valdés à la dernière seconde.

Plus près des 8es
Avec un peu plus de réussite, les joueurs de Frank Rijkkard auraient pu égaler le record établi mardi par le Liverpool FC (victoire 8-0 face au Beşiktaş JK). Mais les coéquipiers de Carles Puyol sont plus près de la qualification que ceux de Steven Gerrard. Les Rangers doivent eux prendre garde au retour de Lyon, qui ne compte plus qu'un point de retard.