UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Lyon pour le doublé face à Stuttgart

Après sa victoire à Stuttgart lors de la 3e journée, l'OL voudra confirmer à Gerland pour se rapprocher des deux leaders du Groupe E.

L'Olympique Lyonnais aura à cœur de s'appuyer sur sa victoire acquise lors de la 3e journée sur le terrain du VfB Stuttgart lors du match retour au stade de Gerland.

• Depuis la saison 2002/03, Lyon s'est toujours qualifié pour les huitièmes de finale de l'UEFA Champions League, et le leader du championnat de France s'est donné un peu d'air dans le Groupe E en allant s'imposer 2-0 à Stuttgart le 23 octobre. Des buts de Fábio Santos (56e) et Karim Benzema (79e) ont redynamisé les espoirs des hommes d'Alain Perrin après deux défaites 3-0 face au FC Barcelona et au Rangers FC lors des deux premières journées.

• Cette victoire de l'OL en Allemagne les place à quatre points des deux équipes de tête, le Barça et les Rangers, et ces deux équipes se rencontrant en Espagne, Lyon sait que trois points de plus contre Stuttgart pourraient les mettre à un point de la deuxième place.

• Pour sa part, Stuttgart aura une tâche bien difficile à surmonter après trois défaites consécutives. Les hommes d'Armin Veh avaient pourtant ouvert le score lors de la 1e journée face aux Rangers grâce à Mario Gómez, mais s'étaient inclinés 2-1. Puis ils se sont inclinés 2-0 à domicile face au Barça, avant de perdre sur le même score face à Lyon.

• Les Allemands seront éliminés s'ils perdent contre l'OL. Leurs maigres espoirs seront également anéantis s'ils font match nul, et que le match entre Barcelone et les Rangers se termine également sur un score de parité.

• L'avenir semble bien incertain pour Stuttgart, mais les Allemands pourront s'inspirer du Newcastle United FC qui avait perdu ses trois premiers matches en 2002/03 avant d'enchaîner trois victoires pour se qualifier. Cette même saison, un autre club allemand, le Bayer 04 Leverkusen, avait perdu trois matches, mais s'était quand même qualifié pour le tour suivant en marquant neuf points lors des trois derniers matches.

• Il y a eu d'autres exemples de qualification après trois défaites : en 2005/06, le Werder Bremen se qualifiait (deux victoires, un nul, trois défaites), tandis que la saison dernière, le Celtic FC faisait de même (trois victoires, trois défaites).

• Stuttgart a un bilan correct face aux équipes françaises : 4 victoires, 1 nul et 2 défaites avant le match face à Lyon du 23 octobre.

• Ils ont battu le RC Lens, l'AJ Auxerre et le LOSC Lille Metropole en Coupe UEFA depuis 2000. De plus, ils se sont imposés 2-0 sur le terrain du Stade Rennais FC lors de la phase de groupes de la Coupe UEFA en 2005/06, grâce à des buts de Jon Dahl Tomasson et Danijel Ljuboja.

• Le défenseur de Stuttgart Ludovic Magnin se souvient certainement de sa dernière visite à Gerland puisqu'il faisait partie de l'équipe du Werder Bremen qui s'était inclinée lourdement 7-2 en huitièmes de finale retour le 8 mars 2005.

• Les buteurs pour Lyon ce soir-là étaient Sylvain Wiltord (3), Michael Essien (2), Florent Malouda et Jérémy Berthod (sur penalty). Les Lyonnais s'imposaient 10-2 sur l'ensemble des deux matches et réalisaient le plus gros score de l'OL en compétition européenne depuis 31 ans.

• En tout, le bilan de l'OL à domicile face à des équipes allemandes est le suivant : 5 victoires, 1 match nul et 2 défaites.

• Ludovic Magnin (Stuttgart) et Patrick Müller (Lyon) jouaient ensemble au sein de la défense suisse lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2006 et lors de l'UEFA EURO 2004™.