UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Smicer se souvient de Milan

Vladimír Šmicer, ancien milieu de Liverpool, raconte ses souvenir de la victoire sur Milan en finale 2005.

Tout joueur dira que remporter la finale de l'UEFA Champions League représente la récompense suprême en compétition de club. Vladimír Šmicer, ancien milieu du Liverpool FC, a eu la chance de vivre cela. L'ailier tchèque garde un souvenir impérissable de cette soirée ayant permis de rapporter le trophée à Anfield en 2005.

Du spectacle
Šmicer, qui évolue désormais pour le FC Girondins de Bordeaux, a récemment fait un saut sur le chat d'uefa.com pour revivre cette soirée incroyable à Istanbul où Liverpool, après avoir été mené de trois buts, battait l'AC Milan aux tirs au but. Il nous fait part de son opinion sur la finale de cette année qui verra de nouveau s'affronter ces deux équipes.

Dernier match
Pour son dernier match sous les couleurs de Liverpool, Šmicer inscrivait le deuxième but des Reds avant de trouver le chemin des filets lors de la session des tirs au but à la fin du match. Cependant, si Harry Kewell ne s'était pas blessé et n'était pas sorti après 23 minutes de jeu, Šmicer aurait pu ne jamais marquer l'histoire de Liverpool.

Surprise
"Sur le coup, j'ai été surpris d'entrer en jeu. Lorsque Harry Kewell s'est blessé, je pensais qu'il allait faire entrer quelqu'un d'autre", affirme Šmicer. "Mais Rafael Benítez m'a appelé moi. Je me sentais bien physiquement avant la finale donc j'avais vraiment envie de rentrer sur le terrain. Il s'agissait de mon dernier match pour Liverpool donc j'étais motivé pour finir sur une bonne note. Je jouais libéré et motivé, je voulais bien jouer lors de mon dernier match pour mon club. Je voulais me faire plaisir dans un grand match".

Magnifique but
Šmicer inscrivait un but exceptionnel à la 56e minute pour ramener le score à 3-2. De nombreux supporteurs de Liverpool affirment qu'il s'agit du meilleur but que Šmicer ait jamais marqué pour les Reds. "Il est difficile de dire quel a été mon meilleur but mais il s'agit du plus important", confie Šmicer. "Je m'en souviens tous les jours. Cela m'a permis de toucher le célèbre trophée et d'apporter de la joie aux supporteurs de Liverpool. La façon dont nous avons remporté la rencontre me fascine encore. C'est un miracle, quelque chose que personne ne pourra réitérer".

Grand test
"Mais le tir au but a été le plus grand test de ma carrière. Il est facile de refuser d'aller le tirer quand l'entraîneur vous le demande mais je voulais prouver que j'en étais capable. J'avais 32 ans et je voulais montrer que je n'avais pas peur de prendre mes responsabilités. J'ai dit à Rafa que j'aimerais en tirer un et j'ai pris Dida à contre-pied. Ce but a été tellement important pour moi. Si j'avais manqué, mon dernier match sous le maillot de Liverpool aurait été différent. La pression était très élevée. Je suis tellement fier d'avoir marqué. Je peux facilement dire qu'il s'agit du plus beau jour de ma vie".

Rafa excellent
L'entraîneur Benítez a été l'un des acteurs principaux du come-back de Liverpool lors de cette finale. Sa tactique brillante fait dire à Šmicer que les Reds peuvent réitérer l'exploit à Athènes le 23 mai. "Rafa a signé des résultats extraordinaires en Europe", se réjouit le joueur de 33 ans. "C'est son destin de remporter de grands trophées. Il prépare ses équipes très bien en Champions League et nous savions tous très bien ce que nous devions faire, il n'y avait aucune surprise. J'espère que Liverpool prendra l'avantage cette fois-ci. Ils doivent surtout arrêter Kaká et Gennaro Gattuso, mais Benítez saura de nouveau trouver la victoire".