UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Manchester solide face aux Italiens ?

Comme en 1999, Manchester United rencontre un adversaire italien en demi-finale de la Champions League, en recevant l'AC Milan pour le match aller.

Comme en 1999, le Manchester United FC rencontre un adversaire italien en demi-finale de l'UEFA Champions League : les Anglais se préparent à recevoir l'AC Milan à Old Trafford pour le match aller.

• Après leur spectaculaire victoire 7-1 sur l'AS Roma, les hommes de Sir Alex Ferguson sont désormais confrontés à un autre pensionnaire de la Serie A. Les Mancuniens y verront peut-être un parallèle avec leur campagne victorieuse de 1998/99, où ils avaient éliminé le FC Internazionale Milano en quarts de finale, avant de battre en demie-finale une formation de la Juventus entraînée par Carlo Ancelotti, l'actuel entraîneur des Rossoneri.

• Cette saison-là, MU accueillait le match aller, tout comme aujourd'hui, et Ryan Giggs avait arraché le match nul 1-1 en marquant de la tête à la 90e minute. La Juventus d'Ancelotti menait rapidement 2-0 au match retour, mais Manchester revenait au score pour finalement s'imposer 3-2 et arracher sa qualification en finale, face au FC Bayern München.

• Ces succès de 1999 constituaient les deux seules victoires de MU face à un adversaire italien lors d'un duel en matches aller-retour, avant son élimination récente de la Roma. Battus 2-1 dans la capitale italienne, les Anglais répondaient avec une superbe prestation au match retour, avec des buts de Michael Carrick (2), Cristiano Ronaldo (2), Alan Smith, Wayne Rooney et Patrice Evra pour égaliser la deuxième plus large victoire de l'histoire des compétitions européennes de clubs.

• De son côté, le Milan obtenait sa quatrième qualification pour une quatrième demi-finale de Champions League en cinq ans, aux dépens du Bayern. Tenus en échec 2-2 à domicile, les Milanais s'imposaient 2-0 à Munich, grâce à des buts de Clarence Seedorf et Filippo Inzaghi.

• Le Milan AC compte onze participations aux demi-finales de cette compétition, où il ne s'est fait éliminé qu'à deux reprises (par le Real Madrid CF en 1955/56, puis le FC Barcelona la saison dernière). Milan avait atteint la finale de l'édition 1992/93 directement à partir de la phase de groupes.

• Les statistiques des Red Devils à ce stade de la compétition sont moins impressionnantes, avec seulement deux qualifications lors de ses huit demi-finales précédentes. L'échec le plus récent à ce niveau remonte à 2002, face au Bayer 04 Leverkusen, qualifié au bénéfice des buts inscrits à l'extérieur.

• MU ne compte qu'une seule défaite en 29 matches de Champions League à domicile, et le club est invaincu cette saison à Old Trafford. Les Mancuniens ont remporté leurs trois matches de phase de groupes, en battant le Celtic FC (3-2), le FC København (3-0) et le SL Benfica (3-1). Ils s'imposaient ensuite 1-0 face au LOSC Lille Métropole (tot. 2-0) en 8es de finale, avant de disposer de la Roma.

• Le Milan a concédé un seul but lors des cinq déplacements de sa campagne. En phase de groupes, les Italiens ont fait match nul contre Lille (0-0), battu le RSC Anderlecht (1-0) et perdu face à l'AEK Athens FC (0-1). Les hommes d'Ancelotti ramenaient ensuite un 0-0 du Celtic FC en huitièmes de finale (tot. 1-0), puis prenaient le dessus sur le Bayern en Bavière.

• Manchester United possède de bonnes statistiques à domicile face à des adversaires italiens, avec 8 victoires et 2 défaites en 12 rencontres.

• L'un de ces revers a été enregistré face aux Rossoneri, en huitièmes de finale de la Champions League 2004/05, qui s'imposaient 1-0 en Italie comme en Angleterre. Lors du match aller à Old Trafford, Hernán Crespo inscrivait l'unique but de la rencontre à la 78e minute, offrant au passage au Milan sa première victoire en Angleterre en huit tentatives. Au match retour, le buteur argentin faisait une nouvelle fois trembler les filets de la tête.

• Voici la composition des équipes pour ce match aller, disputé à Old Trafford le 23 février 2005 :
Manchester : Carroll, Neville (Silvestre, 80e), Ferdinand, Brown, Heinze, C. Ronaldo (Van Nistelrooy, 63e), Keane, Scholes, Fortune (Saha, 80e), Giggs, Rooney.
Milan : Dida, Cafu (Costacurta, 87e), Kaladze, Nesta, Maldini, Gattuso, Pirlo (Ambrosini, 84e), Seedorf, Rui Costa, Kaká (Serginho, 90e), Crespo.

• Voici la composition des équipes pour ce match aller, disputé à Old Trafford le 23 février 2005 :
Milan : Dida, Cafu, Nesta, Stam, Maldini, Gattuso (Costacurta, 88e), Pirlo, Seedorf, Rui Costa (Dhorasoo, 85e), Kaká, Crespo (Ambrosini, 78e).
Manchester : Howard, Brown (Smith, 85e), Ferdinand, Silvestre, Heinze, Ronaldo, Keane, Scholes, Rooney, Giggs (Fortune, 57e), Van Nistelrooy.

• La victoire du Milan sur MU en 2004/05 lui permettait de préserver son invincibilité face aux formations anglaises lors des duels en matches aller-retour. Leur première confrontation remonte à la demi-finale de la Coupe des clubs champions européens 1957/58, où les Mancunéens s'imposaient 2-1 à domicile pour s'incliner ensuite 4-0 en Italie. Ce duel marquait la première rencontre européenne de MU depuis la catastrophe aérienne de Munich du 6 février 1958, dans laquelle huit joueurs comptaient parmi les 23 victimes, alors que l'équipe revenait d'un quart de finale disputé sur le terrain du FK Crvena Zvezda (Etoile Rouge).

• Si les Milanais perdaient ensuite la finale contre le Real Madrid, leur victoire suivante face à Manchester constituait une étape importante vers leur deuxième succès en Coupe d'Europe, acquis contre l'AFC Ajax. En abordant cette demi-finale de l'édition 1968/69, les Anglais étaient champions en titre. Bobby Charlton, l'actuel directeur de MU, inscrivait l'unique but du match retour, mais la victoire 2-0 du Milan au match aller suffisait aux Rossoneri pour se qualifier.

• Les Milanais ont enregistré six victoires et deux défaites au cours de leurs confrontations en matches aller-retour face à un adversaire anglais.

• A Old Trafford; Milan a gagné la finale de la Champions League 2003 contre la Juve, en remportant la séance des tirs au but 3-2, après un score vierge.

• L'équipe milanaise pour cette finale disputée le 28 mai 2003 était la suivante :
Dida, Costacurta (Roque Junior, 66e), Kaladze, Nesta, Maldini, Gattuso, Pirlo (Serginho, 71e), Seedorf, Rui Costa (Ambrosini, 87e), Shevchenko, Inzaghi.

• Andrea Pirlo et Gennaro Gattuso étaient tous deux sélectionnés pour l'équipe européenne qui a affronté Manchester United le 13 mars dernier, dans le cadre des célébrations de l'UEFA organisées à Old Trafford.

• La dernière rencontre des Rossoneri avec une équipe anglaise remonte à la finale de la Champions League 2005 à Istanbul, où les Italiens laissaient fondre une avance de trois buts face au Liverpool FC pour concéder le match nul 3-3 et finalement s'incliner 3 tirs au but à 2.

• Le Milan, qui affronterait une autre équipe anglaise en cas de qualification en finale, a remporté deux autres finales de compétitions de l'UEFA face à des équipes de ce pays. Les Italiens ont battu le Leeds United AFC en finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l'UEFA 1972/73 (1-0), ainsi que l'Arsenal FC en Super Coupe de l'UEFA 1994, disputée en février 1995 (tot. 2-0).

• Edwin van der Sar, le gardien de Manchester, a joué en Serie A de 1999 à 2001, sous le maillot de la Juventus, alors que Mikaël Silvestre (saison terminée pour une blessure à l'épaule) a disputé la saison 1998/99 à l'Inter. Son compatriote et partenaire défensif Patrice Evra a également évolué en Italie, à la fin des années 1990, pour le Marsala Calcio et le Monza Calcio, mais jamais en première division.

• Le match retour sera disputé à Milan le 2 mai. Le vainqueur de cette confrontation sera opposé au Chelsea FC ou au Liverpool FC, pour la finale organisée le 23 mai à Athènes.