A dix minutes près selon Almunia

Le gardien remplaçant d'Arsenal Manuel Almunia déplore le court instant de folie qui a coûté l'UEFA Champions League à son équipe.

Le gardien remplaçant de l'Arsenal FC Manuel Almunia déplore les cinq minutes de folie qui ont coûté l'UEFA Champions League à son équipe et permis au FC Barcelona de marquer les deux buts de la victoire à Paris.

Sortie de Lehmann
L'Espagnol de 29 ans est entré sur la pelouse du Stade de France à la 18e minute pour remplacer Jens Lehmann, expulsé pour une faute sur Samuel Eto'o à l'extérieur de la surface de réparation. Almunia analyse avec philosophie les circonstances qui lui ont permis d'obtenir sa sixième participation en UEFA Champions League cette saison : "Cette expulsion est évidemment malheureuse mais lorsqu'un joueur s'échappe et dispute un face à face avec le gardien, il y a toujours ce risque. Je n'ai pas beaucoup réfléchi lorsqu'il a fallu que je rentre, je n'ai pas eu le temps. Je me suis simplement concentré sur Ronaldinho et sur le coup franc qu'il allait tirer", a-t-il expliqué à uefa.com.

"Calme et détendu"
Une fois le tir du Brésilien manqué, la prestation d'Almunia fut très convaincante. Dans le temps additionnel de la première période, alors qu' Eto'o avait une nouvelle fois réussi à percer la défense, il parvenait, grâce à une parade exceptionnelle, à dévier le tir du Camerounais sur le poteau. "J'étais relativement calme et détendu et tout se passait plutôt bien", explique Almunia faisant notamment référence au but inscrit par Sol Campbell à la 37e minute. "La pluie qui s'est mise à tomber a avantagé les Barcelonais en accélérant leur jeu."

"Le victoire en main"
Réduit à 10, Arsenal savait qu'il serait difficile de tenir, et cédait finalement dans les 15 dernières minutes. Almunia était impuissant face à Eto'o puis Juliano Belletti qui permettaient aux Catalans de remporter le trophée pour la deuxième fois de leur histoire. "Nous étions un peu fatigués lors de la dernière demi-heure et Barcelone nous a mis la pression grâce à la qualité de ses joueurs", analyse le gardien. "Nous avons réussi une grande saison mais nous n'avons pas su aller jusqu'au bout. Nous avions la victoire en main mais nous l'avons laissé échapper en 10 minutes."